Formule 1 GP du Canada

Vowles : Venir chez Williams, "une décision facile" pour Sainz

James Vowles ne s'en cache pas : il veut Carlos Sainz chez Williams. Et le technicien Britannique de jouer la provoc' en estimant que rejoindre l'écurie qu'il dirige est une "décision facile" pour l'Espagnol.

Carlos Sainz, Scuderia Ferrari

Alors qu'il était potentiellement lié aux baquets Red Bull et Mercedes, Carlos Sainz semble devoir désormais se résoudre à un choix entre le projet Audi et Williams.

L'Espagnol, qui laissera la place chez Ferrari à Lewis Hamilton, était en effet vu comme un candidat presque logique à la succession du Britannique au volant d'une Flèche d'Argent. Toutefois, l'écurie allemande semble vouloir faire confiance à Andrea Kimi Antonelli pour 2025. Et du côté de Red Bull, alors qu'il apparaissait plus en danger que jamais en début de saison, Sergio Pérez a finalement été reconduit après un tiers de campagne 2024, pour deux saisons qui plus est. 

Les liens de Sainz avec Audi ont été faits depuis longtemps parmi les suiveurs de la F1, en partie parce que son père, Carlos Sainz Sr, était lié à la marque ces dernières années en rallye-raid. Mais l'incertitude qui plane autour du projet qui ne prendra réellement corps qu'en 2026 l'amènent à rechercher un accord d'une année plus une en option, afin d'éventuellement pouvoir quitter le navire fin 2025 si jamais un baquet se libérait dans un top team. 

C'est dans ce contexte que Williams espère rafler la mise en attirant dans ses filets un pilote vainqueur de Grands Prix et en espérant qu'il l'aidera, aux côtés d'Alexander Albon, à continuer à franchir des étapes dans sa remontée de la hiérarchie. Interrogé sur le sujet à Montréal, James Vowles, directeur de la structure basée à Grove, est revenu pour Sky Sports sur le désir de recruter Sainz.

Lire aussi :

"Pourquoi [Sainz devrait choisir] Williams ? Répondons à cette question. Il y a une raison pour laquelle je suis ici. Williams n'est plus la même équipe qu'il y a trois ans. Le fait que nous ayons même parlé à Carlos montre que nous avons changé d'approche. Nous voulons que deux pilotes de classe mondiale fassent partie de notre écurie à l'avenir. Nous voulons que le monde se rende compte que nous sommes là et que nous sommes très sérieux. Nous investissons ce qu'il faut pour revenir aux avant-postes."

"En 2026, nous aurons l'une des meilleures unités de puissance, si ce n'est la meilleure, pour notre voiture. Nous l'annoncerons bientôt, je l'espère, mais une trentaine de personnes incroyables venant d'autres équipes ont rejoint notre organisation, que nous avons rassemblées au cours des 12 derniers mois. Le monde est en train de changer. Et quelqu'un comme Carlos serait un élément très important à cet égard, pour ce qui est de la situation générale dans laquelle nous nous trouvons. Bien sûr, la différence est qu'il a le choix de venir ici ou non. Et c'est à lui de le faire."

Et a-t-il le sentiment d'avoir convaincu le pilote Ferrari de tenter le pari Williams ? "C'est difficile à dire. Je pense qu'il voit tous les points forts. Je pense que c'est facile pour moi de le dire parce que je suis chez Williams et que je porte ce polo, mais je pense que c'est une décision facile à prendre de venir chez nous. Mais c'est à lui de la prendre."

Avec Sam Hall et Oleg Karpov

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alonso lance une pique au sujet de Ferrari après les qualifs
Article suivant Hamilton sur sa qualification : "Le grip a tout simplement disparu"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France