Vettel affirme que la VSC comporte une faille

Sebastian Vettel affirme que le système de voiture de sécurité virtuelle utilisé en Formule 1 comporte une faille dont ses rivaux profitent allègrement.

Vettel affirme que la VSC comporte une faille
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devance Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et le reste du peloton
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devance Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et le reste du peloton
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Sebastian Vettel s'est classé quatrième du Grand Prix d'Espagne après avoir perdu deux places sous VSC au profit de Valtteri Bottas et de Max Verstappen, tentant alors d'effectuer un deuxième changement de pneus quand ses adversaires étaient sur une stratégie à un seul arrêt.

Malgré un rythme limité pour tous les concurrents sous VSC, Vettel a perdu 15 secondes sur Bottas et 13 secondes sur Verstappen lors de la neutralisation, et n'est jamais parvenu à rattraper ce retard malgré ses gommes neuves. S'il est convaincu que l'état de ses pneus précédents rendait l'arrêt impératif, le pilote Ferrari se sent quelque peu floué.

"C'est pareil pour tout le monde, mais la FIA nous fournit un système qui nous fait suivre un temps minimal, tout le monde doit ralentir, je crois, de 40%, mais je crois que tout le monde est conscient qu'on peut gagner du temps sous VSC en faisant autre chose qu'en suivant simplement le temps minimal : en gagnant de la distance", affirme Vettel.

"Je pense donc que nous devrions avoir un système qui n'a pas cette faille, car cela nous contraint à prendre des trajectoires ridicules en piste, et tout le monde le fait, donc je ne pense pas que ce soit un secret. Notre sport devrait faire mieux que de fournir un logiciel qui est simplement médiocre et nous permet de trouver de la performance supplémentaire ainsi."

Le directeur de course Charlie Whiting a réagi aux commentaires de Vettel, avec lesquels il s'avère en désaccord total.

"Je ne sais pas de quoi il parle, franchement", rétorque Whiting. "La VSC a une cartographie dans l'ECU qui est 30% plus lente qu'un tour rapide. Les pilotes doivent suivre ce tour. C'est mesuré tous les 50 mètres tout au long du circuit. C'est mesuré là où c'est pertinent par rapport au tour de référence, et ça donne un plus ou un moins. Tous les 50 mètres, les pilotes reçoivent un message leur indiquant s'ils sont en avance ou en retard. Ils ont le droit d'être dans le négatif tant qu'ils sont dans le positif une fois dans chaque mini-secteur et à la première ligne de Safety Car. Si c'est mesuré tous les 50 mètres, alors tout avantage que l'on peut obtenir en prenant une trajectoire différente en piste est absolument minime. Je vois plus ou moins ce qu'il veut dire, mais la trajectoire de course est optimale."

Propos recueillis par Scott Mitchell et Roberto Chinchero

partages
commentaires
Malgré son top 10, Leclerc "pense vraiment avoir fait le con"

Article précédent

Malgré son top 10, Leclerc "pense vraiment avoir fait le con"

Article suivant

Renault prend la quatrième place du championnat

Renault prend la quatrième place du championnat
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021