Webber a cette fois échappé aux problèmes de KERS

Il aura fallu attendre la 15ème manche de la saison pour voir Mark Webber enfin mettre à mal la suprématie de son coéquipier Sebastian Vettel en qualifications

Il aura fallu attendre la 15ème manche de la saison pour voir Mark Webber enfin mettre à mal la suprématie de son coéquipier Sebastian Vettel en qualifications. Battant pour la première fois de l’année l’Allemand à Suzuka, Webber signe la 12ème pole de sa carrière, après une 11ème réalisation qui datait déjà du Grand Prix de Corée 2012.

Victime de problèmes de KERS habituellement réservés à la monoplace N°2 durant son premier tour lancé, Vettel a amélioré son chrono en toute fin de Q3, mais ne fut en mesure de prendre le dessus sur l’Australien, améliorant lui aussi dans les ultimes instants.

C'est un super circuit, on aime tous rouler dessus. Le tour n'était pas mauvais”, déclare Webber avec modestie en sortant du cockpit.
Webber est le premier à reconnaître que sa pole position fut acquise de façon plus simple qu’elle n’aurait dû en raison du pépin rencontré par son coéquipier”.

Sebastian a eu un petit problème en qualifications, ce qui fait que ma pole est un peu chanceuse, même s'il a fait un très bon tour. La Q2 était difficile à lire, car beaucoup de gens tentaient des coups sur les pneus, avec des pneus rôdés ou non. C'est bien d'avoir la pole à ma dernière tentative ici à Suzuka, c'est un circuit phénoménal” !

Red Bull se tourne désormais vers la course après avoir verrouillé la première ligne de la grille de départ.

Nous avons essayé la voiture ce matin avec des niveaux aérodynamiques différents. Le circuit est étrange, il est long et étroit, mais tout cela dans un très petit espace global, on doit prendre cela en compte”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités