Webber a fait sa course et non celle de Vettel à Monaco

Vainqueur du Grand Prix de Monaco, Mark Webber s’attendait probablement à tout sauf à se voir reproché d’avoir retenu la concurrence pour favoriser la remontée de son coéquipier Sebastian Vettel!Parti depuis la pole position, le pilote Red Bull a...

Vainqueur du Grand Prix de Monaco, Mark Webber s’attendait probablement à tout sauf à se voir reproché d’avoir retenu la concurrence pour favoriser la remontée de son coéquipier Sebastian Vettel!

Parti depuis la pole position, le pilote Red Bull a remporté sa première victoire de la saison, en s’imposant devant un train de cinq autres pilotes se tenant dans six secondes.

Parti 10ème, Vettel a adopté une stratégie différente du reste des leaders chaussant les pneus les plus durs (P Zero Jaunes) en début de course, afin de conserver de l’air au moment des arrêts de ses concurrents partis en supertendres.

Webber a été contraint de préciser qu’il n’avait en aucun cas ralenti le rythme pour permettre à Vettel de ressortir des stands 4ème au 46ème passage.

J’ai entendu des gens se demander après coup si je n’avais pas retenu Nico, Fernando, et la McLaren de Lewis Hamilton [devant qui Vettel est ressorti des stands d’un cheveu]. Le problème en essayant de faire cela est que vous vous exposez à encore plus de pression des gars de derrière, en l’occurrence, Nico et Fernando. Et si les gars avaient raté l’arrêt de Seb dans les stands, tout cela aurait été fait pour rien”, a précisé le pilote Red Bull.

Vous vous faites toujours mordre le derrière quand vous essayer de jouer au plus beau ! Il ne faut donc pas essayer !”, a imagé Webber dans son style purement australien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Équipes McLaren
Type d'article Actualités