Webber a reçu le soutien du grand patron de Red Bull

Se sentant lésé et trahi par son équipier lors du dernier Grand Prix de Malaisie, Mark Webber a trois semaines devant lui pour digérer ce mauvais scénario, alors que la victoire aurait pu lui revenir à Sepang

Se sentant lésé et trahi par son équipier lors du dernier Grand Prix de Malaisie, Mark Webber a trois semaines devant lui pour digérer ce mauvais scénario, alors que la victoire aurait pu lui revenir à Sepang. Terriblement déçu et vexé par l'attitude de Sebastian Vettel, qui n'a pas respecté les consignes d'équipe, l'Australien va d'abord prendre le temps de se ressourcer chez lui avant d'essayer de revenir plus fort en Chine. Et pour ceux qui en douteraient, il n'a aucune intention d'abandonner. "Il rentre chez lui pour faire du surf, mais nous serons bien en Chine pour la prochaine course", a insisté Alan Webber. Dans un entretien accordé à la radio Australian Broadcasting Corporation, le père de Mark Webber a également fait part du soutien qu'avait reçu son fils de la part de Dietrich Mateschitz, propriétaire de Red Bull, ainsi que du mécontentement de l'écurie vis-à-vis de Vettel. "Je vais vous dire ceci : j'ai lu le texte que Monsieur Mateschitz a envoyé à Mark et je pense que la position de Mark est assurée. Je crains que l'équipe ne soit pas très heureuse de Sebastian. Sebastian s'est excusé auprès de Mark, et même auprès de moi, mais je ne sais pas comment il peut désobéir aux ordres, gagner la course et ensuite venir s'excuser. Quand on le regarde dans les yeux, il semble sincère à ce sujet... Mais je sais que l'équipe n'est pas contente de lui."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités