Webber aime le dernier secteur à Yeongam

Lors de la première édition du Grand Prix de Corée du Sud en 2010, Mark Webber avait perdu gros dans ses chances de titre mondial sous la pluie, en sortant de la piste et en abandonnant

Lors de la première édition du Grand Prix de Corée du Sud en 2010, Mark Webber avait perdu gros dans ses chances de titre mondial sous la pluie, en sortant de la piste et en abandonnant.

Malgré ce mauvais souvenir, l'Australien apprécie le tracé de Yeongam, en dépit du peu d'ambiance chaleureuse qui peut y régner. La dernière portion, très rapide et entre les murs, lui procure beaucoup de sensations.

"J'aime le tracé en Corée. L'ambiance sur le circuit n'est pas excellente car il n'y a pas beaucoup de spectateurs, mais le tracé possède plusieurs sections qui représentent un défi avec quelques bons virages", explique Webber. "Le dernier secteur en particulier est fun, car c'est fluide et les murs sont proches, donc il faut être très précis dans la trajectoire."

"Il y a quelque chose d'unique sur cette course, puisque tous les pilotes restent dans le même hôtel. Le moment du repas peut être un peu étrange car tout le monde se retrouve par nationalité et nous aimons bien regarder ce que chacun mange au petit-déjeuner."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités