Webber : "Button ne prend pas le GP de Monaco au sérieux"

Appelé à remplacer Fernando Alonso chez McLaren pour le Grand Prix de Monaco, Jenson Button essuie des critiques quant à la manière dont il se prépare.

Jenson Button fera dans deux semaines son retour en Formule 1, le temps d'un Grand Prix, pour remplacer chez McLaren un Fernando Alonso qui tentera sa chance à Indianapolis le même week-end. Après avoir autorisé l'Espagnol à manquer l'épreuve de Monaco, l'écurie britannique a fait appel à son troisième homme, qui s'est mis en retrait en fin d'année dernière pour permettre à Stoffel Vandoorne de s'installer en F1.

Pour Button, cette pige exceptionnelle pourrait être délicate, puisqu'il découvrira la MCL32 dans les rues de la Principauté, sans séance d'essais préalable. Lui et son équipe n'ont pas jugé utile de le faire rouler lors des essais privés de Bahreïn le mois dernier, privilégiant une préparation dans le simulateur. Un choix qui a surpris, car si Button roulait encore en F1 l'an passé, il n'a encore jamais pris le volant d'une F1 2017, bien différente en raison du changement de réglementation.

Aux yeux de Mark Webber, ce choix de préparation de la part de McLaren et de son pilote prouve que le Champion du monde 2009 n'attend rien de sa participation au Grand Prix de Monaco. L'Australien, aujourd'hui retraité, n'a pas mâché ses mots sur le sujet.

"Jenson à Monaco, c'est quelque chose sans intérêt", lâche l'ancien pilote. "Il va prendre la piste, avoir un problème de pression d'essence en EL1, se qualifier 17e, abandonner au 12e tour de course. On s'en fout."

"Jenson n'a pas fait d'essais à Bahreïn, il n'a pas pris ça au sérieux ; 'Je veux rester aux États-Unis et faire mon triathlon, je n'ai pas envie de faire les essais de Bahreïn'. Pour moi, c'était une surprise. Pour Jenson, la première séance à Monaco sera 'Debout ! On se réveille !'. Je ne pense pas qu'il soit très intéressé. Je ne pense pas qu'il était le premier à décrocher son téléphone [pour remplacer Alonso]."

L'absence de Fernando Alonso à Monaco sera en revanche préjudiciable pour Webber. L'ancien pilote Red Bull estime que le double Champion du monde est celui qui tient l'écurie à bout de bras en ce moment, et qu'il s'agit d'un scénario qui profitera sans doute à Vandoorne à l'avenir, avec un excellent guide à ses côtés.

"J'aime beaucoup Stoffel, il a la tête bien faite", explique l'Australien. "Il a une très bonne vision des choses pour son âge, il a une très belle carrière devant lui. C'est un bon processus d'apprentissage pour lui, avec Fernando dans l'autre garage. Fernando fait tourner l'équipe actuellement, il fait marcher McLaren. Fernando est colossal. Pour Stoffel, c'est un bon apprentissage."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Jenson Button , Mark Webber
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags essais, simulateur