Webber éclipsé par Vettel à Singapour

Si l’on pouvait douter de la proportion del’apport de Vettel par rapport à celui de sa monoplace au cours de cette saison, la réponse a été donnée de la meilleure des façons par le champion du monde en titre, aujourd’hui, à Singapour

Si l’on pouvait douter de la proportion del’apport de Vettel par rapport à celui de sa monoplace au cours de cette saison, la réponse a été donnée de la meilleure des façons par le champion du monde en titre, aujourd’hui, à Singapour.

En prenant la mesure de la séance de qualifications au point de s’offrir le luxe de ne pas sortir pour un second run en Q3, Vettel a confirmé sa domination au volant d’une Red Bull avec laquelle il infligeait un écart de 9 dixièmes de seconde à son coéquipier Mark Webber en Q2.

Au vu d’une telle performance de l’Allemand, on en vient à considérer la 4ème place de Webber sur la grille comme une déception, tant le package de l’autre côté du garage Red Bull se montre efficace dans la nuit de Singapour.
Avec la Mercedes de Rosberg et la Lotus de Grosjean devant lui sur la grille, Webber ne pourra s’autoriser un faux-pas au départ, demain, s’il souhaite conserver vives ses chances de podium.

En entamant son dernier tour lancé, Webber semblait pourtant en mesure d’aller chercher son coéquipier : signant le premier secteur en pourpre, celui qui pilotera en LMP1 l’an prochain n’a cependant pas pu aligner le même type de performance sur l’ensemble du tour.

J'ai fait un bon dernier secteur mais Sebastian a été simplement au-dessus. Je ne pensais pas que je pourrais me battre avec lui car vous ne savez absolument pas ce qui se passe avec les différents secteurs. On aurait préféré être en première ligne, mais nous ne le sommes pas, on fera notre maximum”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités