Webber "emmerdé" par le discrédit sur sa victoire Monégasque

partages
commentaires
Webber
7 juin 2012 à 20:27

Les suggestions selon lesquelles Mark Webber aurait tiré parti du plancher troué de sa Red Bull pour remporter le GP de Monaco n’ont pas manqué d’agacer au plus haut point l’Australien

Les suggestions selon lesquelles Mark Webber aurait tiré parti du plancher troué de sa Red Bull pour remporter le GP de Monaco n’ont pas manqué d’agacer au plus haut point l’Australien.

Interdit à partir du GP du Canada par la FIA, l’apport du principe du fond plat perforé n’a pu être quantifié jusqu’à présent, mais Webber refuse quoi qu’il en soit de se laisser ennuyer sur le sujet après s’être imposé pour la seconde fois de sa carrière en Principauté.

Du point de vue du pilotage, nous sommes confiants sur le fait que cela ne fera aucune différence”, a ainsi annoncé Webber en conférence de presse à Montréal.

Que vous le croyiez ou non, nous avions prévu des changements pour Valencia quoi qu’il en soit, avec un fond plat sans trou, changement de règlement ou pas”.

En ce qui concerne la relation entre la victoire en course et une voiture illégale, j’accepte beaucoup de choses et de critiques sur mon pilotage, mais je n’accepterai pas de parler de l’illégalité de la voiture. Ça m’emmerde, pour être honnête” !

La voiture a passé tous les contrôles techniques après la course. Aucune équipe contre cela n’a protesté après Monaco et il y a eu une clarification, et la règle est maintenant différente. Nous avions une auto légale depuis le début de la saison. La règle a changé”.

Prochain article Formule 1
Le GP du Canada du point de vue moteur (2/2)

Article précédent

Le GP du Canada du point de vue moteur (2/2)

Article suivant

Bonjour, Québec!

Bonjour, Québec!

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités