Webber en colère contre van der Garde

Après leur accrochage au 37e tour du Grand Prix du Canada, Mark Webber s'est montré très critique à l'encontre de Giedo van de Garde, qui a provoqué une collision à l'épingle alors que le pilote Red Bull lui prenait un tour

Après leur accrochage au 37e tour du Grand Prix du Canada, Mark Webber s'est montré très critique à l'encontre de Giedo van de Garde, qui a provoqué une collision à l'épingle alors que le pilote Red Bull lui prenait un tour.

L'incident a endommagé l'aileron avant de Webber qui a dû composer avec ce handicap durant les 33 tours restants, Red Bull n'ayant pas jugé opportun de prendre le temps de changer l'aileron lors de son arrêt au stand. L'Australien déplore un incident qui, selon lui, l'a empêché de se battre pour le podium.

Nous l'avions finalement dépassé [Hamilton] et la voiture était bonne, les événements commençaient à s'apaiser et nous avions trouvé notre rythme, jusqu'à ce que nous rattrapions un pilote payant sans rétroviseurs, ce qui nous a fait perdre notre aileron avant”, regrette-t-il avec amertume. “La voiture était très endommagée après ça. On ne peut pas se battre contre Fernando avec une voiture qui bat de l'aile”.

Ils [les retardataires] ont leur course aussi, j'ai connu ça avec Minardi, mais il faut regarder dans ses rétroviseurs”, conclut Webber.

Van der Garde, qui a écopé d'un stop and go de dix secondes, estime la sanction trop lourde et a le sentiment que Webber lançait son attaque de trop loin.

De ce que je voyais, il était loin derrière moi avant l'épingle”, a déclaré le pilote Caterham dans les colonnes d'Autosport. “J'ai tourné, et il m'a heurté. Avant la zone de freinage, je l'avais vu et j'allais le laisser passer dans la ligne droite suivante”.

C'est dur, mais je suis l'un des pilotes les plus corrects et je ne heurte personne volontairement. J'apprendrai de mes erreurs, mais je pense que les pénalités sont un peu sévères. Je me sens un peu désolé pour Mark : ce n'était pas mon intention de le heurter”, regrette le Néerlandais.

Van der Garde a connu un véritable dies horribilis à Montréal, puisqu'après cet incident et son passage par les stands, il s'est accroché avec Nico Hülkenberg, qui lui prenait également un tour. Contraint à l'abandon, il écopera de cinq places de pénalité sur la grille du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Nico Hülkenberg
Type d'article Actualités