Webber et Red Bull reviennent de loin

La Q3 du Grand Prix de Belgique, théâtre d'un scénario à suspense, avait bien mal commencé pour les Red Bull

La Q3 du Grand Prix de Belgique, théâtre d'un scénario à suspense, avait bien mal commencé pour les Red Bull. Comme tous ses concurrents (sauf Paul di Resta), Mark Webber s'est élancé dès le feu vert en pneus slicks, mais a été piégé par la pluie qui s'est abattue sur le circuit de Spa-Francorchamps peu après le début de la séance. Rentré chausser les pneus intermédiaires pendant que Paul di Resta signait le temps de référence, Webber était à la peine à cause d'une pluie de plus en plus importante, tout comme son coéquipier. Les dix monoplaces de F1 ont toutefois rapidement fait sécher la piste, si bien que plusieurs pilotes sont parvenus à améliorer le chrono de di Resta, et Webber en fait partie. Le pilote Red Bull se classe troisième... à seulement trois dixièmes de la pole position ! “On a réussi à bien se qualifier”, déclare un Webber soulagé. “Il est très facile d'avoir l'air stupide dans ces conditions en se trompant sur la stratégie. C'était une séance bizarre aussi, car le DRS était disponible puis désactivé, mais c'est pareil pour tout le monde. Il a aussi fallu économiser les pneus en espérant que le dernier tour soit le bon ; je n'ai pas fait un mauvais tour et je suis content d'être à cette position”. Il s'agit un des meilleurs résultats de l'Australien en qualifications, cette saison, avec sa 3e place au Nürburgring et la 2e place qu'il avait obtenue devant ses fans, à Melbourne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Paul di Resta
Type d'article Actualités