Webber heureux de sa belle carrière F1

Mark Webber manquera au paddock et aux journalistes

Mark Webber manquera au paddock et aux journalistes. Homme de parole et droit dans ses bottes, l’Australien n’a désormais plus que quatre GP devant lui, et celui de ce weekend devrait célébrer le quatrième sacre mondial de son jeune coéquipier et rival, Sebastian Vettel. Pour autant, Webber apprécie son baroud d’honneur, et même s’il ne tire plus depuis quelques saisons le plaisir le plus ultime au volant en raison de sa difficulté à manier les enveloppes Pirelli, les quelques circuits restant au menu cette année seront savourés.

Ma mentalité n’a pas vraiment changé depuis le début de l’année”, explique Webber. “J’aime toujours piloter la voiture à un certain degré, et il n’y a pas d’exception à ça. Bien sûr, le dernier Grand Prix était à Suzuka, sur le meilleur circuit du monde ; et malheureusement, ils ne peuvent plus les concevoir comme ça, mais c’est un beau circuit [en Inde]” !

Ce n’est pas mal, et oui, il y a encore de belles pistes à visiter avec impatience. C’est la petite partie que j’apprécie encore à un certain niveau. Je pense que les quatre dernières courses ne vont pas vraiment changer ma façon de voir les choses. Ce serait bien de décrocher une victoire avant la fin de l’année, mais oui…quatre semaines, et puis voilà” !

Quelle que soit la façon dont s’achève sa saison avec Red Bull, Mark Webber gardera un regard bienveillant sur sa riche carrière F1.

Oui, bien sûr ! Je n’aurais jamais pensé, en quittant l’Australie, aux résultats et à la carrière que j’ai eue. Alors, une victoire de plus ou pas, bien sûr, ce serait bien, mais ça ne va pas vraiment changer de choses concernant ma retraite”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités