Webber n'avait plus la motivation pour la Formule 1

Après plus de dix ans d'une riche carrière en Formule 1, Mark Webber va tirer sa révérence à l'issue de la saison

Après plus de dix ans d'une riche carrière en Formule 1, Mark Webber va tirer sa révérence à l'issue de la saison. Alors qu'il lui reste deux Grands Prix à disputer, aux Etats-Unis puis au Brésil, l'Australien est revenu sur le cheminement qui l'a conduit à prendre cette décision.

En 2014, il débutera une nouvelle aventure en Endurance avec Porsche et disputera notamment les 24 Heures du Mans, épreuve reine du WEC. Un choix qui aurait pu se concrétiser il y a un an déjà.

"Porsche me voulait pour 2013, mais je leur ai dit que je n'étais pas encore prêt. Mais durant cette année-là [2012] j'ai commencé à réfléchir à un changement", a expliqué Webber à Speed Week. "Je suis chez Red Bull depuis déjà très longtemps, donc il faut penser à quelque chose d'autre. C'est la nature humaine."

Après avoir songé à chercher un dernier gros contrat en Formule 1, l'Australien a finalement décidé seul, à Noël dernier, de quitter la discipline pour adapter également son mode de vie. A 37 ans, Webber veut profiter de la vie, même s'il ne s'imaginait pas arrêter totalement la course automobile.

"Je veux passer plus de temps avec ma famille, mes amis. Soudainement il y a des choses qui arrivent et qui n'étaient pas là avant. J'ai souvent entendu d'autres sportifs et sportives parler du problème de leur motivation qui diminuait, mais j'ai toujours pensé intérieurement : 'Quoi ?' Mais le fait est qu'elle diminue ! Aussi quand vous avez 36 ans vous pensez différemment que lorsque vous en avez 25, et ce n'est pas seulement le cas des pilotes. En tant qu'athlète vous donnez tellement durant votre carrière. Je ne voudrais pas dire que nous faisons des sacrifices, mais si vous commencez à penser cela, il est certainement temps de faire autre chose. Je profitais de l'été en Australie et soudainement il faut aller à Jerez pour les essais hivernaux, et là vous pensez : 'Hmmm...'."

"Mais je savais aussi que je ne serais pas heureux en arrêtant complètement de courir. Il faut trouver l'équilibre, quelque chose qui stimule, et je l'ai trouvé avec Porsche. Je sais que nous avons beaucoup de travail devant nous, mais ce ne sera pas comme en Formule 1. L'année prochaine il y aura 20 Grands Prix et si vous êtes dans un top team c'est assez épuisant. Je veux un équilibre différent dans ma vie et le timing est bon."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber
Type d'article Actualités