Webber ne fera pas place à Vettel en Inde

Encore avec ses chances mathématiques pour jouer le titre pilotes, et avec Christian Horner assurant qu’aucune consigne ne lui serait donnée pour aider son coéquipier Vettel, Mark Webber a précisé en ce début de weekend qu’il ne considérait pas...

Encore avec ses chances mathématiques pour jouer le titre pilotes, et avec Christian Horner assurant qu’aucune consigne ne lui serait donnée pour aider son coéquipier Vettel, Mark Webber a précisé en ce début de weekend qu’il ne considérait pas aider le Double Champion du Monde au cas où il se trouverait devant lui en course, dimanche.

L’Australien a ainsi annoncé qu’il n’avait pas encore jeté les gants et qu’il jouerait sa propre carte tant que le titre est envisageable aux points.

Si j’ai la chance de remporter le Grand Prix ce weekend, je la saisirai. Mathématiquement, j’ai une chance. Si je me trouve devant, je ne ralentis pour personne”, prévient-il sans détour.

Pour pouvoir espérer garder vives ses chances de titre, Webber ne doit pas seulement compter sur une fin de saison parfaite : il lui faut aussi des débâcles dans les clans rivaux. Webber est le premier à savoir que les incidents de course peuvent arriver, éliminé qu’il fut dans l’accident provoqué par Romain Grosjean au départ de Suzuka.

Webber a de nouveau montré un bon rythme lors des premiers essais libres de ce weekend et pourrait être le seul adversaire de Vettel en piste, dimanche. Il se garde pour autant de faire trop de pronostics.

Nous devrions être OK ici, concède-t-il. Ce devrait être assez bon. Il faut sortir les gros moyens pour prendre la pole. Ferrari et McLaren sont toujours ici où là, particulièrement Ferrari le dimanche. McLaren est solide le samedi, mais à Suzuka, nous n’étions pas si forts en course, donc je ne sais pas”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités