Webber prédit une retraite précoce pour Vettel

La confrontation entre Mark Webber et Sebastian Vettel, chez Red Bull, a donné des résultats intéressants à analyser

La confrontation entre Mark Webber et Sebastian Vettel, chez Red Bull, a donné des résultats intéressants à analyser.

Au début de leur collaboration, les deux pilotes montraient un niveau similaire, malgré un léger avantage à Vettel. Toutefois, Webber a rencontré des difficultés à s'adapter aux pneus Pirelli en 2011, tandis que son jeune équipier gagnait en maturité et montait en puissance, ce qui a créé un gouffre entre les deux hommes lors des dernières années.

C'est sûr que les résultats ne sont pas en ma faveur”, admet Webber dans les colonnes du magazine MotorSport. “Surtout depuis qu'on est passés aux Pirelli, il m'a défoncé, mais je peux vivre avec ça”.

Selon l'Australien, la grande force de Vettel est son niveau de performance sur un tour. À vingt-six ans, le quadruple champion du monde a déjà signé 45 pole positions dont neuf en 2013.

J'ai toujours pensé que Fernando était le meilleur, et je le pense toujours ; le dimanche, du moins”, affirme l'ancien pilote Red Bull, dont il est de notoriété publique qu'il est très proche d'Alonso. “Sur un tour, cependant, je pense que Seb le domine, et je parle en termes de préparation, pas seulement de vitesse pure”.

La force de Seb, comme on le sait, c'est de prendre la poudre d'escampette au départ et de piloter dans de l'air propre ; il est comme un ordinateur, n'est-ce pas ? Sa seule faiblesse a toujours été les virages rapides”, relativise-t-il.

Il y a deux semaines, j'ai regardé la course de Singapour à la télévision pour la première fois”, relate le natif de Queanbeyan, faisant allusion aux virages lents de ce tracé urbain. “Il était deux secondes et demie plus rapide que tout le monde, et il avait Nico, Fernando, Lewis et moi derrière lui. Ce n'est pas une bande de bouffons ! Ok, ça n'a pas toujours été comme ça, mais à certaines courses, il était exceptionnel”.

Malgré l'inimitié entre les deux hommes, on peut constater que Webber ne tarit pas d'éloges au sujet de son ancien coéquipier. Il lui prédit toutefois un avenir en Formule 1 limité dans le temps.

Vous savez quoi ? Je pense que Seb va être précoce pour tout. Il a eu ses titres mondiaux et ses résultats tôt, il a eu un enfant tôt et je pense qu'il prendra sa retraite tôt”, conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités