Webber : Red Bull Racing est très motivée

Aujourd’hui, la RB7 était confiée à Mark Webber

Aujourd’hui, la RB7 était confiée à Mark Webber. Comme souvent, la monoplace dessinée par Adrian Newey s’est bien classée puisque l’Australien a réalisé le meilleur temps de la journée en 1 :22.544. Le pilote avait donc de quoi être satisfait au terme de cette première journée.

"Oui, je vais bien, nous avons eu un début de journée difficile mais ça s'est mieux passé l’après midi, donc une bonne journée malgré tout," a déclaré Webber.

Les bons résultats enregistrés par Red Bull Racing depuis le début des essais hivernaux en font, fort logiquement, la cible du championnat 2011. Plus que jamais, l’écurie championne du monde semble être l’équipe à battre.

"Je pense que c’est comme l’an dernier. Evidemment, l’équipe est très motivée, nous sommes en bonne forme et nous construisons sur ce que nous avons appris la saison dernière."

Cependant, Webber se refuse à tout triomphalisme et ne néglige pas le travail abattu par leurs adversaires, dont Ferrari qui a aussi semblé performante et fiable jusqu’à présent.

"Bien sûr, nous n’allons pas nous asseoir et penser que nous allons tout écraser serait naïf. Il y a beaucoup d’équipes sur un pied d’égalité. Nous avons vu aujourd’hui que beaucoup d’écuries avaient un rythme similaire. Ferrari n’était pas là, mais McLaren n’est pas très loin."

S’il ne fait aucun doute que la RB7 est bien née, Webber se refuse à tout pronostic. Il estime qu’en raison des différences de performance entre les différents types de pneus et les diverses quantités d’essence, il est très compliqué de se faire une idée précise du niveau de compétitivité des uns et des autres. "C’est un peu frustrant," admet-il.

La saison dernière a vu naître certaines tensions entre Webber et Sebastian Vettel, les deux pilotes étant en lice pour le championnat du monde jusqu’au dernier Grand Prix. Quand on lui demande comment est sa relation avec son équipier aujourd’hui, l’Australien ne manque pas d’humour.

"Pour le moment, nous n’avons qu’une voiture. Ce n’est donc pas un problème. Quand nous en aurons deux, ça sera une autre histoire. Mais nous avons beaucoup appris de la saison dernière. Je pense que la saison précédente a donné une situation unique avec deux pilotes de la même équipe qui se battaient pour le titre jusqu’à la dernière course."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Sebastian Vettel , Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités