L'alliance Sauber-Alfa peut être "dangereuse" pour Mercedes

Les liens resserrés entre Ferrari et Sauber ont peut-être coûté son baquet à Pascal Wehrlein, protégé de Mercedes, et ce n'est pas la seule source d'inquiétude de la marque à l'étoile...

L'alliance Sauber-Alfa peut être "dangereuse" pour Mercedes
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Frédéric Vasseur
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Présentation d'un concept de livrée Alfa Romeo Sauber
Présentation d'un concept de livrée Alfa Romeo Sauber
Présentation d'un concept de livrée Alfa Romeo Sauber

Cette saison, c'est à Charles Leclerc que Sauber F1 Team associera Marcus Ericsson. Sans remettre en question l'évident talent du Monégasque, cette décision a été grandement facilitée par les liens renforcés entre l'écurie suisse et la Scuderia Ferrari, via un partenariat de sponsor titre pour Alfa Romeo ; le Cheval Cabré souhaitait même que Sauber aligne un autre de ses protégés, Antonio Giovinazzi, aux côtés de Leclerc, sans succès.

Pour Pascal Wehrlein, la pilule a logiquement du mal à passer. C'est lui qui a marqué l'intégralité des cinq points de Sauber en 2017, bien que cela n'ait pas évité la lanterne rouge à l'équipe.

Lorsque Motorsport.com lui demande en exclusivité pourquoi Wehrlein a été écarté, Frédéric Vasseur, directeur de Sauber, répond : "Essentiellement parce que Pascal est un pilote Mercedes. À la lumière de notre accord de collaboration avec Ferrari, il aurait été impensable d'avoir un homme de la concurrence comme lui."

L'officialisation de Sergey Sirotkin chez Williams a par ailleurs confirmé que le jeune Allemand allait passer la campagne 2018 sur la touche. Il devrait toutefois rester pilote d'essais chez Mercedes, et pourrait faire son retour en DTM, dont il était devenu le plus jeune Champion en 2015.

"Pascal mérite vraiment une place en Formule 1 et est certainement l'un des pilotes les plus rapides", affirme Toto Wolff, directeur de l'écurie germanique, pour Motorsport.com. "Il va certainement faire partie de notre équipe. Nous ne savons pas encore s'il va participer activement à un autre championnat que la F1, mais il va certainement rester dans notre team."

Marchionne et Arrivabene sont "malins"

Wolff se méfie tout particulièrement de l'impact du partenariat entre Ferrari et Sauber, non pas pour la menace que pourrait représenter Alfa Romeo Sauber en 2018, mais pour ce que cet accord pourrait apporter à la Scuderia : selon lui, le soutien technique apporté par cette dernière à l'écurie Haas lui a également été bénéfique.

"Je pense que ce que font Sergio Marchionne et Maurizio [Arrivabene] est très malin", déclare l'Autrichien à ESPN au sujet des dirigeants de Ferrari. "Ils ont une bonne relation avec Haas. Cela a aidé Haas ainsi que Ferrari, et ce qu'ils font maintenant avec Sauber est très visionnaire. Avec Fred Vasseur, ils ont de l'autre côté un team principal qui connaît le business sur le bout des doigts et cette alliance peut être dangereuse pour nous."

Quant à la possibilité d'une relation aussi étroite entre Mercedes et une autre équipe, Wolff préfère rester prudent, même si Force India est un candidat idéal, étant déjà le foyer d'Esteban Ocon, protégé de la marque.

Propos recueillis par Gabriele Testi et Christian Nimmervoll

 
partages
commentaires
Toro Rosso va présenter sa F1 juste avant le début des tests
Article précédent

Toro Rosso va présenter sa F1 juste avant le début des tests

Article suivant

Lauda récupère sa compagnie aérienne mais reste chez Mercedes

Lauda récupère sa compagnie aérienne mais reste chez Mercedes
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021