Wehrlein va demander des comptes à Force India

Le recrutement d'Esteban Ocon aux côtés de Sergio Pérez chez Force India ne fait pas que des heureux. Pascal Wehrlein est amèrement déçu de cette décision.

Tous deux protégés de Mercedes, Esteban Ocon et Pascal Wehrlein faisaient partie des favoris au baquet qui s'est libéré chez Force India avec le départ de Nico Hülkenberg vers Renault, l'écurie basée à Silverstone utilisant les unités de puissance de la marque à l'étoile depuis plusieurs saisons. C'est Toto Wolff qui a informé son poulain qu'il n'obtiendrait pas ce volant.

Or, avoir davantage d'expérience en Formule 1 et avoir marqué l'unique point de Manor cette saison n'a pas suffi à Wehrlein pour convaincre les dirigeants de Force India de lui faire confiance. Ocon comme Wehrlein ont testé avec le team de Vijay Mallya en 2015, ce qui pourrait avoir aidé l'équipe à faire son choix.

"Je ne sais pas si c'est à cause des essais qu'ils ont pris cette décision, ou pour une autre raison", commente l'Allemand. "Bien sûr, je vais demander pourquoi, ou ce qui s'est passé, ce que je peux améliorer de mon côté. À part ça, concernant le niveau de performance en piste, je suis content. C'est une opportunité manquée, mais ce n'est pas la fin du monde."

La décision de Force India est-elle injuste ? "Je ne veux pas répondre à cette question, car ça va se retourner contre moi", répond Wehrlein. "Je ne peux rien y faire. Tout ce que je peux faire, c'est être performant en piste. J'ai le sentiment de l'avoir été. J'ai entendu beaucoup de commentaires, et même vous, vous me posez la question, donc même vous, vous pensez que quelque chose [est injuste], non ?"

Vers une deuxième saison chez Manor

Au vu de l'évolution des chaises musicales et du marché des transferts, il semble probable que Pascal Wehrlein doive se contenter d'une nouvelle saison chez Manor : les baquets Haas et Sauber sont libres, mais semblent destinés à Romain Grosjean et Kevin Magnussen d'un côté et à Felipe Nasr et Marcus Ericsson de l'autre.

"Il n'y a pas d'autres baquets, mais je suis content de rester cher Manor, de progresser avec l'équipe et de grandir avec elle", estime le champion DTM 2015. "Les résultats comme l'Autriche sont géniaux. L'équipe fait un travail fantastique, et nous pouvons faire un autre pas en avant pour l'an prochain. C'est l'objectif, mais pour l'instant, je n'ai pas de contrat."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités