Whiting pardonne à Verstappen sa colère de Monza

Directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting ne s'offusque pas des propos tenus par Max Verstappen à la radio lors du Grand Prix d'Italie.

Whiting pardonne à Verstappen sa colère de Monza
Charger le lecteur audio

La dernière course en date, à Monza, a été marquée par l'accrochage entre Max Verstappen et Valtteri Bottas, qui étaient à la lutte pour la troisième place. Verstappen s'est déporté vers l'extérieur jusqu'à entrer en contact avec son rival, ce dernier étant alors contraint d'emprunter l'échappatoire. Les commissaires ont alors infligé cinq secondes de pénalité au Néerlandais, qui s'est exclamé à la radio : "Je lui ai laissé de la place. Ils sont très forts pour tuer la course, franchement. Quelle connerie."

"Ils", ce sont les commissaires de course. Interrogé par Motorsport.com, Charlie Whiting ne se formalise toutefois pas de ce tacle qui leur a été adressé à chaud : "J'ai entendu ça après coup. Je ne pense pas qu'on puisse accorder trop d'importance aux commentaires faits dans le feu de l'action, mais je suis sûr qu'au prochain briefing des pilotes, nous aurons une petite discussion à ce sujet. Comme je l'ai dit, dans le feu de l'action, on peut parfaitement s'y attendre."

S'exprimant au lendemain de la course, Verstappen a néanmoins maintenu sa version des faits, certes de façon plus diplomatique.

Lire aussi :

Plus tôt dans cette course, l'ingénieur du pilote Red Bull l'a informé qu'il avait utilisé son seul "joker", en référence à un incident lors duquel il a bloqué ses roues et coupé la première chicane sous la pression de Bottas.

"J'ai vu qu'il était assez loin derrière moi, mais il a freiné très tard", explique Verstappen à Ziggo Sport. "Au dernier moment, alors que j'étais sur le point de tourner, je me suis dit qu'il risquait d'être à côté de moi, c'est pourquoi j'ai bloqué mes roues et j'ai dû sortir large."

Whiting explique que cet incident n'a eu aucune incidence sur la pénalité infligée à Verstappen par la suite, une théorie suggérée par le principal intéressé dans les instants qui ont suivi la course.

"Cela n'avait pas de lien", insiste le Britannique. "Le joker, comme vous l'appelez, était de couper la chicane, pas de gagner une place, mais de rester devant en coupant la chicane. Ce qui est une sorte d'avantage. Nous avons dit aux équipes que nous permettrions normalement au pilote de le faire une fois, à moins, disons, qu'il coupe la chicane et qu'il gagne cinq secondes en les conservant, nous ne le laisserions pas faire ça. Mais là, il est juste resté devant Bottas."

La bataille Verstappen/Bottas en photos

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
1/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
2/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
3/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
4/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
5/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer, en lutte avec Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
6/12

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
7/12

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
8/12

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 en bataille
9/12

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
10/12

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
11/12

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 en bataille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 en bataille
12/12

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

partages
commentaires
Comment le plan de bataille de Ferrari s'est effondré à Monza
Article précédent

Comment le plan de bataille de Ferrari s'est effondré à Monza

Article suivant

Vettel "prêt à courir contre tout le monde", dont Räikkönen

Vettel "prêt à courir contre tout le monde", dont Räikkönen
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021