Whitmarsh relativise : "C'est la course"

Décidément, Martin Whitmarsh n'est pas le plus heureux des Team Principal cette année

Décidément, Martin Whitmarsh n'est pas le plus heureux des Team Principal cette année. Son écurie a beau être l'une des plus renommées, ce n'est pas sa saison. Et le Grand Prix d'Abu Dhabi n'a pas dérogé à la règle. Respectivement aux positions 9 et 12, Pérez et Button auront donc engrangé ce week-end deux points de plus pour le championnat des constructeurs. Pas de quoi se réjouir, donc.

"Checo a été malheureux au sens où il a passé beaucoup de temps de la course coincé derrière des voitures plus lentes", explique Whitmarsh. "Malgré ça il a montré son esprit de compétition à la fin en passant Adrian [Sutil] pour la neuvième place, même si finalement son résultat est décevant."

"Jenson a été malchanceux d'endommager son aileron avant au départ, résultat d'un contact avec une autre voiture, ce qui a déclenché un pitstop imprévu et très tôt. Cependant, après cela il a vraiment fait un travail brillant avec sa gestion des pneumatiques, courant sur un train de prime pendant 44 tours. Impressionnant."

"Si cette mésaventure n'avait pas eu lieu, il aurait sans aucun doute été capable de finir vraiment fort et de marquer des points décents pour le Championnat du Monde", regrette Whitmarsh. Le Team Principal déclare avoir trouvé son pilotage fantastique. Selon lui, la performance de Button en course mérite d'être récompensée par des points au Championnat du Monde. "Mais c'est la course", conclut-il.

"D'ici nous allons à Austin, où nous espérons que la Formule 1 sera une fois encore un show spectaculaire sur un marché rempli de fans de course et qui est bien sûr aussi crucial pour beaucoup, si pas l'entièreté, des nombreux partenaires de Vodafone McLaren Mercedes."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités