Whiting : Vettel a enfreint une règle "facile à respecter"

Charlie Whiting est revenu sur la pénalité infligée à Sebastian Vettel à l'occasion du GP des États-Unis 2018 de F1, pour excès de vitesse sous drapeau rouge en essais libres.

Whiting : Vettel a enfreint une règle "facile à respecter"

Pour le Britannique, qui officie en tant que directeur de course de la Formule 1, l'Allemand a simplement trébuché sur une règle qu'il juge "facile à respecter". Pour rappel, lors des Essais Libres 1, Charles Leclerc est parti en tête-à-queue dans le virage 9. Pour retourner en piste, il a dû traverser le gravier et a donc laissé sur son passage beaucoup de cailloux sur la trajectoire. Le drapeau rouge a été brandi pour nettoyer la zone.

Or, pendant ce drapeau rouge, Vettel était en piste et a échoué à se mettre en conformité avec le règlement qui oblige les pilotes à ralentir immédiatement pour rouler au-dessus d'un certain temps limite. La règle a été durcie cette année et c'est un delta dans chaque mini-secteur entre les postes de commissaires qui est pris comme référence.

Lire aussi :

Si le pilote Ferrari s'est plaint d'un règlement manquant de "bon sens" et a effectivement mais insuffisamment ralenti, Whiting estime que les choses sont claires : "Je pense qu'il est mieux d'avoir une règle dure et rapide [à appliquer] parce qu'on nous demande continuellement de combien ils doivent ralentir", a-t-il répondu, interrogé par Motorsport.com.

"Donc, c'est plus ou moins comme tout ce que les équipes font avec les voitures. Ils veulent savoir jusqu'où ils peuvent aller. C'est une limite claire et c'est une chose facile à respecter. Je pense qu'il s'agissait d'une erreur du pilote."

La réglementation a été modifiée avant la saison 2018 pour faire correspondre la procédure de contrôle de la vitesse sous drapeau rouge avec les procédures sous Safety Car et Virtual Safety Car, une différence qui "semblait curieuse" selon Whiting, qui poursuit : "Nous avons eu trois cas, désormais, où des pilotes ont échoué à s'y tenir. L'un d'entre eux était une erreur d'un pilote qui a admis ce qu'il avait fait, c'était Daniel [Ricciardo] en Australie. Esteban [Ocon] c'était à Suzuka et Seb cette fois-ci."

"Je ne sais pas exactement ce qu'ils ont fait ou pourquoi ils n'ont pas respecté le delta mais ils semblent le gérer parfaitement bien quand le Safety Car ou le VSC est déployé. Donc, je ne sais pas s'il s'agit d'un problème ou si les pilotes ne s'en souviennent pas, peut-être. C'est très clair, car chaque panneau lumineux affiche du rouge vif. Ce n'est pas comme si vous pouviez les manquer. Mais ça a été son cas. Il n'a pas fait un assez bon travail dans ce cas particulier."

Interrogé sur la sévérité de la sanction infligée, Whiting rappelle que les lignes directrices de la FIA fixent une référence de cinq places de pénalité pour les infractions sous drapeau rouge, tout en précisant que la décision prise en début de saison sur le cas Ricciardo avait créé un précédent. "Si quelqu'un ne ralentit pas sous drapeau rouge, c'est grave, je pense. Quand vous regardez les choses à froid, c'est mal de ne pas ralentir suffisamment sous drapeau rouge, qu'importe la façon dont vous le présentez."

partages
commentaires
Le GP de France Historique 2019 sur la grille de départ

Article précédent

Le GP de France Historique 2019 sur la grille de départ

Article suivant

La FIA pourrait discuter de la question des jantes avec les écuries

La FIA pourrait discuter de la question des jantes avec les écuries
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Formule 1
4 août 2021
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021