Williams a besoin d'inscrire 20 points par course

Installée au troisième rang du championnat après deux courses, l'équipe Williams est toutefois en retrait par rapport à ses objectifs initiaux. A Grove, le but fixé est de faire mieux que l'année passée et de parvenir à vaincre de nouveau Ferrari. Hors, la Scuderia a pris 22 points d'avance et s'est montrée plus convaincante en piste lors des deux premières épreuves, notamment grâce à la victoire de Sebastian Vettel à Sepang.

Pat Symonds le sait, le niveau de performance de Williams n'est pas encore suffisant pour satisfaire l'ambition de son équipe. Mais le Britannique rappelle que le forfait de dernière minute de Valtteri Bottas à Melbourne a également coûté de précieux points.

"Je crois qu'il y a du mieux à venir", estime le Directeur Technique. "Evidemment en Australie notre plus gros handicap était d'avoir une seule voiture en raison des problèmes de Valtteri [Bottas] avec son dos. Vous savez, c'est un gros coup dur pour le total de points sur une année. Nous sommes dans une compétition serrée, Ferrari a fait un long chemin et nous voulons nous battre contre eux ; nous continuerons à nous battre contre eux."

Des temps de passage insuffisants

Paradoxalement, l'insatisfaction de Williams peut paraître exagérée, d'autant que le compteur de points est actuellement supérieur à celui de la saison dernière à pareille époque. Mais d'après les calculs de Symonds, le temps de passage n'est pas bon pour pouvoir viser la deuxième place finale.

"Je crois que les deux premières courses n'étaient pas formidables pour nous", reconnait-il. "Ceci dit, nous en sommes repartis avec moitié plus de points que ce que nous avions marqué l'année dernière dans les deux premières courses. Mais si l'on regarde les choses historiquement, sur les cinq dernières années, pour terminer second au championnat il faut marquer 22,2 points par course. Pour terminer troisième il faut en marquer 18,6, donc nous sommes un peu derrière cette courbe pour le moment, mais j'espère que nous pourrons rattraper cela."

Un besoin rapide d'appui aéro

Le potentiel de la FW37 pour y parvenir semble présent, mais son défaut essentiel reste un manque important d'appui aérodynamique, surtout par rapport à une Ferrari SF15-T bluffante depuis le début de la saison.

"Cela va paraître répétitif, mais il faut plus d'appui", martèle Symonds. "C'est ce qui fait aller ces voitures si vite. En termes d'unité de puissance, nous sommes assez heureux. Je crois que tous les clients de Mercedes le sont, donc nous devons continuer à travailler sur l'appui et cela nous permettra de concurrencer plus fort James [Allison] et les autres."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sebastian Vettel , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags championnat, chiffres, objectifs, williams