Les Williams se sont accrochées avec les McLaren

partages
commentaires
Les Williams se sont accrochées avec les McLaren
Par : Benjamin Vinel
22 oct. 2018 à 11:45

Le Grand Prix des États-Unis est une nouvelle course à oublier pour Williams.

Fernando Alonso, McLaren MCL33, devant Sergey Sirotkin, Williams FW41, Lance Stroll, Williams FW41, et le reste du peloton
Sergey Sirotkin, Williams FW41, devant Lance Stroll, Williams FW41, Marcus Ericsson, Sauber C37, et le reste du peloton
Lance Stroll, Williams Racing
Lance Stroll, Williams FW41 au stand
Sergey Sirotkin, Williams FW41, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, et Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Sergey Sirotkin, Williams FW41, avec ses mécaniciens dans les stands
Sergey Sirotkin, Williams FW41
Sergey Sirotkin, Williams Racing
Sergey Sirotkin, Williams FW41

Sergey Sirotkin et Lance Stroll étaient respectivement 14e et 15e sur la grille de départ à Austin, ayant notamment profité de quelques pénalités infligées à leurs rivaux, mais leur course a mal tourné dès le premier tour.

Lire aussi :

De son côté, Stroll a été impliqué dans un spectaculaire accident avec Fernando Alonso au premier tour. Tandis que l'Espagnol a été contraint à l'abandon, le Québécois a écopé d'un drive through qui peut paraître sévère au premier abord. Il s'est ainsi retrouvé à 82 secondes du leader et à 52 secondes de son coéquipier dès le sixième passage. C'est donc sans surprise que Stroll a conclu la course dernier, à deux tours.

"C'était une journée affreuse", déplore-t-il. "J'ai eu un contact avec Alonso au premier tour dans le virage 5. J'ai vu une ouverture et je me suis lancé, mais je ne pense pas qu'il m'ait vraiment vu et il a tourné vers moi. Après ça, ma course était finie – j'ai eu un drive through, et voilà. Je n'ai pas vu les images, mais je pense que c'était un incident de course. Je suis juste déçu du résultat."

Quant à Sergey Sirotkin, il a subi les conséquences d'un accrochage avec Stoffel Vandoorne qui est passé quelque peu inaperçu, dans le virage 11, au premier tour. Son rythme de course était dégradé consécutivement à cet incident, si bien qu'il a franchi la ligne d'arrivée à 71 secondes de Sergio Pérez, initial dixième avant deux disqualifications, et à 37 secondes de Marcus Ericsson, qui a ensuite hérité de cette dixième place.

"La course a été dure", commente le Russe. "J'ai pris un très bon départ et gagné beaucoup de places. J'ai eu des dégâts à l'arrière du fond plat dans l'un des incidents avec une McLaren au premier tour, mais tout allait bien tant que nous étions dans l'air sale et que ce qui se passait en piste était un peu chaotique. J'avais un bon rythme compte tenu des dégâts et j'arrivais à rester au contact des voitures de devant. Tout se présentait bien."

"Après l'arrêt au stand, ça n'a simplement pas fonctionné. Nous n'avions simplement pas le niveau de performance pour nous battre et maintenir les autres derrière nous. Les dégâts au fond plat étaient probablement trop graves pour nous dans l'air propre quand tout le monde pouvait exploiter sa performance un peu plus. J'essayais juste de finir la course sans perdre trop de places, ce n'était pas la meilleure sensation qui soit. Je ne pense pas que nous aurions pu faire bien mieux."

Article suivant
Force India veut Stroll pour les essais d'Abu Dhabi

Article précédent

Force India veut Stroll pour les essais d'Abu Dhabi

Article suivant

GP des États-Unis : ce qu'ont dit les pilotes

GP des États-Unis : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Catégorie Course
Pilotes Sergey Sirotkin , Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Réactions