Williams doit prendre son mal en patience

En très grande difficulté depuis le début de la saison, l’équipe Williams est toujours en quête de ses premiers points au championnat

En très grande difficulté depuis le début de la saison, l’équipe Williams est toujours en quête de ses premiers points au championnat. L’équipe de Grove se concentre sur la compréhension de sa FW35 et pense toujours que sa base est bonne, seulement elle doit être développée dans le bon sens.

Lors du dernier Grand Prix à Monaco, l’équipe britannique a affiché un regain de forme, entrevu en qualifications comme en course. Mais Pastor Maldonado a vu sa course anéantie dès le premier tour, avant d’abandonner plus tard.

De son côté, Valtteri Bottas a terminé 12e et le point de la dixième place n’était peut-être pas si inaccessible que cela pour le Finlandais.

Selon Xevi Pujolar, ingénieur en chef chez Williams, l’équipe doit se montrer patiente et ne pas compter sur une amélioration significative du jour au lendemain.

"Je pense que ce sera plutôt étape par étape. Espérons qu’il y aura des moments où les étapes seront plus importantes", reconnaît Pujolar. "Nous n’allons pas soudainement passer de là où nous sommes aux quatre premières places. Je pense que nous faisons des progrès et que c’est de mieux en mieux. Mais tant que nous n’amenons pas la voiture en Q3 et dans les points, on ne peut pas dire que c’est le cas."

En début de saison, Williams avait misé beaucoup sur des échappements révolutionnaires pour exploiter l’effet coanda, mais le système a rapidement été mis en cause par la concurrence, avant d’être interdit par la FIA. Du temps précieux a alors été perdu, avant même le premier Grand Prix de la saison. Pour autant, Pujolar est persuadé que la FW35 se trouve peut-être à un tournant de son développement.

"Nous pensons, particulièrement avec les essais que nous avons faits [à Monaco], que c’est probablement le moment où nous sentons que la voiture change le plus. Nous devons voir si nous pouvons consolider cela. Bien sûr, d’autres équipes ont l’avantage en termes de compréhension des échappements et de l’effet Coanda, mais je ne pense pas que l’on doive se limiter à ça."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités