Williams et Coughlan visés par une plainte aux États-Unis

Mike Coughlan a décidément le don pour semer le trouble partout où il passe ! C'est en tout cas ce que l'on pourrait croire après avoir appris que l'équipe Williams fait l'objet d'une plainte aux États-Unis après avoir embauché l'ancien acteur clé...

Mike Coughlan a décidément le don pour semer le trouble partout où il passe ! C'est en tout cas ce que l'on pourrait croire après avoir appris que l'équipe Williams fait l'objet d'une plainte aux États-Unis après avoir embauché l'ancien acteur clé du spygate de 2007.

Impliqué dans l'affaire d'espionnage mettant aux prises McLaren Mercedes et la Scuderia Ferrari, Coughlan s'était exilé de l'autre côté de l'Atlantique pour travailler en NASCAR. Depuis octobre 2010, le Britannique était directeur de la conception des voitures au sein du Michael Waltrip Racing.

Problème, alors que Williams est allée chercher Coughlan en mai dernier pour le nommer ingénieur en chef, ce dernier était encore sous contrat aux États-Unis avec MWR jusqu'en novembre 2012 ! Son ancien employeur a donc décidé de poursuivre Williams et Coughlan pour rupture abusive de contrat.

"En raison du départ prématuré de Coughlan, MWR va faire face à de nombreux dommages substantiels, incluant les coûts de la recherche, le recrutement, les négociations, l'embauche et la formation d'un remplaçant à Coughlan, sans parler des frais consacrés par MWR pour payer Coughlan," indique le texte du dépôt de plainte.

MWR cherche à obtenir le versement de dommages et intérêts ainsi que le remboursement des frais juridiques mais n'a pas précisé le montant souhaité. Du côté de chez Williams, on se serait volontiers passé de ce type d'affaire...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Waltrip
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités