Williams investira l’apport financier de Sirotkin dans le développement

Les soutiens financiers de Sergey Sirotkin n’ont pas été étrangers à sa titularisation pour une première saison complète en F1, mais la manière dont l'argent est investi dans le team importe à leurs yeux.

Williams investira l’apport financier de Sirotkin dans le développement
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams mange
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, pilote d'essais, Sauber
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, pilote d'essais, Sauber
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40

Si Paddy Lowe, directeur technique de l’équipe, a déjà expliqué plusieurs fois avoir fait, selon lui, le choix du meilleur pilote disponible pour épauler Lance Stroll chez Williams en 2018, les ressources amenées par le jeune Russe ne sont pas négligeables et ont joué elles aussi un rôle dans son évaluation face à Paul Di Resta et Robert Kubica (qui arrivait lui aussi fortement soutenu).

Quoi qu’il en soit, elles permettront, à en croire les soutiens de Sirotkin, d’alimenter la pompe destinée au développement de l’auto en cours de saison, plutôt que de devoir simplement se soucier de régler les factures sans marge de manœuvre.

"L’aspect financier du deal est top secret, mais nous espérons réellement – en fait, nous avons la certitude  que la partie monétaire sera directement dirigée vers le développement technologique dans le but de rendre l’auto plus rapide", assure Dmitry Samorukov, directeur exécutif de SMP Racing. "Pour être encore plus précis, nous savons que la coopération financière avec Williams ira vers la progression de la voiture. Quelle que soit la somme, elle ira vers le fait de rendre celle-ci plus compétitive."

Sirotkin choisi pour ses aptitudes

Boris Rotenberg, patron de SMP, estime quant à lui que quand bien même de l’argent est investi chez Williams, il ne s’agit pas là du facteur décisif ayant poussé le team à signer Sirotkin.

"L’argent représente toujours une part importante des sports mécaniques, qui sont coûteux. Mais ici, il ne s'agit pas d’argent : c’est Sergey, qui a prouvé qu’il était capable de travailler avec l’auto et qu’il pouvait être aussi rapide que les pilotes réguliers, travailler avec le matériel et les ingénieurs et établir une excellente relation avec l’équipe. C'est la raison pour laquelle le team l’a choisi, car il a fait de son mieux [en tests] à Abu Dhabi et a surpris tout le monde. Oui, nous investissons de l’argent, mais nous l'investissons dans la technologie, dans la nouvelle auto et cela se verra en février et au-delà."

Paddy Lowe, directeur technique, estime que la voiture 2018 marquera un pas en avant significatif par rapport à sa devancière.

"Nous avons établi des objectifs internes que nous comptons atteindre et ils sont toujours très étirés. C’est ce qui s’est passé pour cette nouvelle auto, que nous introduirons fin février, et nous pensons qu’il s’agira d’un pas en avant très significatif par rapport à la voiture de l’an dernier. Où nous placera-t-elle de manière absolue par rapport à toutes les autres équipes, on ne peut pas le prédire. Nous continuons à pousser année après année, mois après mois, et nous sommes optimistes sur ce que nous sommes capables de réaliser, tout en restant réalistes."

partages
commentaires
Pour Grosjean, Haas pourra rester dans la lutte en 2018
Article précédent

Pour Grosjean, Haas pourra rester dans la lutte en 2018

Article suivant

La B201, ultime Benetton de l'Histoire de la F1

La B201, ultime Benetton de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021