Williams : "Kubica doit gagner le droit d'avoir un baquet"

Nommé pilote de réserve chez Williams la semaine dernière, Robert Kubica caresse toujours le doux rêve de revenir un jour en Grand Prix. Mais il devra prouver qu'il mérite cette nouvelle chance.

Victime d'un terrible accident de rallye en 2011, Robert Kubica a fait son retour dans le baquet d'une monoplace l'an passé, avant d'effectuer des tests pour Renault puis Williams. Le Polonais espérait convaincre l'une des deux équipes de le titulariser pour 2018, mais l'écurie de Grove lui a notamment préféré Sergey Sirotkin.

Kubica a tout de même accepté de devenir pilote de réserve, ce qui lui offrira la possibilité de rouler dans la FW41 à certaines occasions et de travailler sur un retour pour 2019. Que lui a-t-il manqué pour parvenir à décrocher le baquet Williams aux côtés de Lance Stroll ?

"Je crois, pour le dire autrement, que Robert était dans une aventure pour faire son retour en Formule 1, à cause du traumatisme subi par son bras lors de son accident de rallye", explique à Motorsport.com Paddy Lowe, directeur technique de Williams. "Tout le crédit lui en revient ; ça demandait un investissement incroyable, beaucoup de courage et de dévouement pour atteindre cet objectif. Il est dans cette aventure et je pense qu'avec nous, l'année prochaine, en tant que pilote de développement, cette aventure continuera."

"En fin de compte, il ne s'agit pas forcément de ce qui manque. C'est un marché concurrentiel pour décrocher un baquet. Il y a beaucoup plus de pilotes très talentueux que de baquets. Et Robert ne voudrait pas que ce soit autrement. Il doit gagner le droit d'avoir un baquet de titulaire, quels que soient les baquets qui pourraient être disponibles en 2019."

Pas un remplaçant qui attend sur le banc

Il a beaucoup été dit que Sergey Sirotkin avait séduit Williams lors des tests Pirelli d'Abu Dhabi en novembre dernier, en se montrant notamment plus rapide sur un tour au volant de la FW40.

"Je ne vais pas parler de ça", tempère toutefois Paddy Lowe. "Nous avons beaucoup travaillé, avec de nombreux pilotes, dans ce processus de sélection. Nous avons choisi Sergey par rapport à toutes ses performances, contre de nombreux pilotes, pas seulement Robert. Il était clairement le favori."

Pour tenter de convaincre à nouveau, Robert Kubica aura plusieurs opportunités, notamment lors des essais hivernaux et privés cette année, ainsi que lors d'essais libres du vendredi matin. Paddy Lowe confirme également qu'il aura une "quantité importante" de travail dans le simulateur.  

"Robert sera un membre contributeur auprès de l'équipe technique, pas seulement quelqu'un qui est là, à attendre sur le banc des remplaçants", insiste Paddy Lowe. "Nous lui donnons du temps dans la voiture et il passera du temps dans le simulateur. Il peut nous aider à développer la voiture et à soutenir pleinement les pilotes de course."

Un Paddy Lowe qui ne doute pas non plus des capacités de Kubica à remplacer un des pilotes titulaires en cas de force majeure. "Ça irait bien, nous sommes très confiants pour ça. Sinon, il ne serait pas notre pilote de réserve, si nous ne pensions pas qu'il est compétent pour faire une course… Et pas seulement compétent, mais aussi performant en course, compétitif."

Propos recueillis par Valentin Khorounzhiy

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Robert Kubica
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags paddy lowe