Williams et Mercedes prolongent de cinq ans leur accord moteur

Mercedes fournira ses moteurs à l'écurie Williams au moins jusqu'au terme de la saison 2025 de Formule 1.

Williams et Mercedes prolongent de cinq ans leur accord moteur

Williams a annoncé la prolongation à très long terme de son contrat de fourniture moteur avec Mercedes. Aux côtés de l'écurie britannique depuis 2014, la firme à l'étoile continuera à lui vendre ses unités de puissance jusqu'au terme de la saison 2025. Il s'agit d'une prolongation de cinq ans, alors que le bail actuel devait prendre fin à l'issue de l'année prochaine. L'écurie de Grove précise qu'il est question de la fourniture par Mercedes du groupe propulseur, et n'évoque pas le sujet des boîtes de vitesses, mais jusqu'à présent, elle a toujours refusé d'emprunter cette voie. 

"Nous avons profité d'un partenariat merveilleux avec Mercedes-Benz ces six dernières années, pour ce qui était initialement un contrat de sept ans, et nous sommes ravis de continuer avec eux pour cinq années de plus à partir de 2021", annonce la directrice adjointe Claire Williams. "Mercedes-Benz est l'un des motoristes les plus victorieux de la discipline et nous pensons qu'ils continueront à avoir un package extrêmement compétitif. Au fil du temps, ce sont devenus de vrais amis de l'équipe, et nous sommes impatients de travailler avec Mercedes-AMG HPP à l'avenir."

Lire aussi:

En grande difficulté sur le plan sportif, ce qui se ressent également dans ses résultats financiers publiés cette semaine, Williams se bat pour mettre toutes les pièces du puzzle en place afin de retrouver une place plus digne de son statut à l'horizon 2021, date à laquelle la Formule 1 entrera dans une nouvelle ère par le biais de la révolution réglementaire orchestrée par Liberty Media. 

"Williams est une marque emblématique en Formule 1, et chez Mercedes, nous sommes fiers de les compter parmi la famille du sport automobile", conclut Toto Wolff, directeur de Mercedes Motorsport. "Ils ont traversé des moments difficiles récemment, mais cela ne fait que démontrer leur ténacité et leur force de caractère alors qu'ils se battent pour remonter sur la grille. Je suis certain que les perspectives d'avenir sont prometteuses pour les équipes indépendantes avec la réglementation financière qui entrera en vigueur à partir de 2021, et nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec Williams dans cette nouvelle ère de la F1."

partages
commentaires
Wolff : "N'enterrez pas Vettel"

Article précédent

Wolff : "N'enterrez pas Vettel"

Article suivant

Limites de la piste : des capteurs dans la Parabolica à Monza ?

Limites de la piste : des capteurs dans la Parabolica à Monza ?
Charger les commentaires
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021