Williams mise tout sur les essais de Barcelone

Dernière écurie du plateau à présenter sa monoplace ce mardi, Williams a désormais deux semaines d'essais pour parfaire la FW35 avant Melbourne

Dernière écurie du plateau à présenter sa monoplace ce mardi, Williams a désormais deux semaines d'essais pour parfaire la FW35 avant Melbourne.

Il y a dix jours, l'équipe de Grove était la seule à avoir opté pour son ancienne voiture à l'occasion des premiers essais.

Williams avait alors évoqué le souhait de lancer sur la piste une voiture la plus fiable possible, tout en profitant de Jerez pour tester quelques systèmes et découvrir les nouveaux pneus Pirelli.

"Une grande partie des premiers essais concerne la vérification des systèmes. Jerez est un circuit très particulier, très agressif pour les pneus, avec un climat très froid", explique Mike Coughlan, directeur technique de Williams.

"Nous nous sommes dit : 'Nous n'apprendrons pas grand-chose là-bas avec notre nouvelle voiture. Assurons-nous que la nouvelle voiture roule ici [à Barcelone] et avec un bon rythme'. Si cela avait été à Barcelone, nous y serions allés."

Coughlan a d'ailleurs révélé que l'équipe aurait presque pu faire l'impasse complète sur les quatre jours à Jerez, avant finalement de se raviser.

"Au début, nous n'avions pas du tout l'intention de faire Jerez. Nous l'avons fait uniquement parce que Pirelli a apporté ses nouveaux pneus, et nous avons pensé que ce serait mieux avec l'ancienne voiture. Nous sommes repartis avec une très bonne compréhension des pneus."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités