Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Williams doit modifier la FW42 pour la rendre légale

partages
commentaires
Williams doit modifier la FW42 pour la rendre légale
Par :
7 mars 2019 à 18:11

L'écurie Williams va modifier en partie ses suspensions avant et ses rétroviseurs afin d'assurer que sa monoplace soit légale pour le Grand Prix d'Australie, manche d'ouverture de la saison 2019 de Formule 1.

Lorsque la Williams FW42 est enfin arrivée à Barcelone pour les essais de pré-saison, elle s'est fait remarquer par ses rétroviseurs et ses suspensions peu conventionnels. Cependant, selon les informations de Motorsport.com, la FIA n'était pas satisfaite de ces designs et Williams va les modifier pour s'assurer de ne pas avoir de problème en Australie.

La suspension de la Williams FW42

Selon la réglementation technique, seuls six éléments de suspension sont autorisés : quatre triangles, un poussoir et un tirant. Comme le montre le dessin de Giorgio Piola ci-dessus, la Williams incluait un septième élément relativement fin, le long du triangle du bas. Il disparaîtra de la suspension pour la première course. En revanche, l'utilisation du point de fixation du triangle supérieur – illustré par le dessin ci-dessous – est validée.

La suspension de la Williams FW42

Quant aux rétroviseurs incurvés aperçus en essais, ils seront remplacés par une nouvelle version que l'écurie n'a pas encore fait rouler. 

Lire aussi :

Williams doit donc abandonner certaines de ses innovations 2019, alors que son directeur technique Paddy Lowe prend du recul pour des "raisons personnelles". Williams avait manqué le début des essais hivernaux, et les pilotes titulaires George Russell et Robert Kubica ont exprimé un certain pessimisme quant à la préparation et à la compétitivité de l'écurie cette saison.

Article suivant
Les écuries auront "beaucoup plus" d'ailerons de rechange

Article précédent

Les écuries auront "beaucoup plus" d'ailerons de rechange

Article suivant

C'était un 8 mars : McLaren ouvre en fanfare à Melbourne

C'était un 8 mars : McLaren ouvre en fanfare à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams
Auteur Scott Mitchell