Williams ne s'en sort pas avec ses échappements

Alors que la FW35 devait permettre à Williams de se battre régulièrement pour un place dans les points et pourquoi pas pour la victoire, l'écurie britannique fait face à un début de saison plus que difficile et n'a toujours pas inscrit le...

Alors que la FW35 devait permettre à Williams de se battre régulièrement pour un place dans les points et pourquoi pas pour la victoire, l'écurie britannique fait face à un début de saison plus que difficile et n'a toujours pas inscrit le moindre point après deux Grands Prix. Selon Mike Coughlan, directeur technique chez Williams, les échappements à effet Coanda sont la source du problème sur cette FW35. A tel point qu'il se pourrait que la configuration d'échappement utilisée l'an dernier soit remise au goût du jour en attendant que les problèmes dans ce domaine soit résolus. "C'est lié à la compréhension de l'effet Coanda, c'est une question d'adhérence", précise Coughlan. "Nous devons offrir une plate-forme capable d'une plus grande constance à nos pilotes. Dans peu de temps, si nous ne trouvons pas la solution parfaite, nous allons nous retrouver dans une position où nous devrons utiliser les essais libres du vendredi comme période d'essais." "Actuellement, nous sommes d'avis qu'une voiture dont le système d'échappement serait similaire à celui de la FW34 serait plus rapide. Je ne pense pas que nous allons ressortir la FW34, mais nous pourrions revenir à une configuration d'échappement du même style que celui de la FW34 et se servir des essais du vendredi pour comparer les voitures. Nous allons étudier la situation et voir si nous avons assez de temps pour effectuer des changements avant d'arriver en Chine."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités