Williams : Netflix va montrer "la vérité", "la sueur et les larmes"

Claire Williams est persuadée que la prochaine saison de "Drive to survive" permettra de mieux comprendre les innombrables difficultés rencontrées par son équipe en 2019.

Williams : Netflix va montrer "la vérité", "la sueur et les larmes"

Williams a connu une année noire en 2019, marquée par des difficultés à tous les niveaux et qui avaient émergé dès les essais hivernaux de Barcelone, il y a un an tout juste. À l'époque, l'écurie britannique avait notamment eu toutes les peines du monde à mettre en piste sa monoplace, et elle avait traîné ces retards comme un boulet en ne décollant jamais du fond de grille tout au long du championnat.

Claire Williams a souvent insisté sur la capacité de ses troupes à endurer cette situation difficile, ainsi qu'à la surmonter pour tenter de ressortir la tête de l'eau en 2020. Logiquement, tout n'a pas été dit sur ce qu'a traversé l'écurie de Grove, mais la série de Netflix dédiée à la Formule 1, "Drive to survive" (sortie le 28 février), permettra de mieux se rendre compte de la gravité de la situation. Claire Williams a déjà vu l'épisode consacré à son équipe, et elle estime qu'il reflète fidèlement la réalité.

Lire aussi :

"Je ne veux pas gâcher la surprise, mais l'épisode se passe autour des essais hivernaux de 2019, et je crois que ça nous permet de donner une version des événements que nous n'aurions pas eu l'opportunité de montrer aux gens sans ça", explique la directrice adjointe de l'écurie. "Ça montre vraiment le sang, la sueur et les larmes, la douleur qui se cache réellement derrière une telle situation."

"Parfois, les gens peuvent juste constater une situation et ne pas vraiment la comprendre, puis émettre un jugement. J'espère que cet épisode montre vraiment la vérité en coulisses et à quel point c'était pénible pour nous. De notre point de vue, c'est une formidable opportunité, une excellente base pour montrer de véritables histoires qui se cachent derrière le fait d'avoir deux voitures sur la grille un dimanche après-midi."

Si Claire Williams vante le travail de Netflix, c'est aussi parce que les équipes de tournage ont fait preuve d'un grand professionnalisme, ne perturbant pas davantage l'écurie malgré leur présence dans des moments compliqués.

"On ignore [les caméras]", assure-t-elle. "Ils sont très bons, l'équipe de Netflix est fantastique. Nous travaillons avec eux depuis deux ans maintenant, et il y a toujours eu une attention et une conscience pour savoir où ils étaient et où ils pouvaient aller. Nous avons toujours été une équipe assez ouverte pour partager ce sport formidable avec les gens que nous impliquons, pour montrer ce que c'est qu'être une écurie de Formule 1. Avoir des caméras autour de nous ne nous ennuie pas forcément, parce que nous comprenons l'incidence qu'elles auront à long terme."

Propos recueillis par Luke Smith  

partages
commentaires
Renault : Ocon "pas trop inquiet" malgré "un petit pas en arrière"

Article précédent

Renault : Ocon "pas trop inquiet" malgré "un petit pas en arrière"

Article suivant

Un problème moteur stoppe Hamilton prématurément à Barcelone

Un problème moteur stoppe Hamilton prématurément à Barcelone
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021