Williams offre à Massa sa monoplace du GP du Brésil

L'écurie Williams a décidé d'offrir à Felipe Massa la monoplace avec laquelle il a couru le dernier Grand Prix du Brésil de sa carrière, il y a deux semaines à Interlagos.

Williams offre à Massa sa monoplace du GP du Brésil
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams, marche vers les stands en pleurs avec un drapeau brésilien après son accident
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38, salue la foule après son accident
Charger le lecteur audio

Ce dimanche, Felipe Massa disputera le dernier Grand Prix de sa carrière en Formule 1, le 250e. Samedi soir, après la séance de qualifications, le Brésilien était à l'honneur dans le paddock de Yas Marina, où s'est tenue une soirée spéciale.

Directrice adjointe de son équipe, Claire Williams a pris la parole et salué la contribution apportée par Massa depuis son arrivée dans l'écurie en 2014. Il y aura passé trois saisons complètes, signé une pole position et décroché cinq podiums.

Claire Williams a profité de cette occasion pour annoncer que le châssis FW38 piloté par le vice-champion du monde 2008 lors du dernier Grand Prix du Brésil lui serait offert. Cette monoplace arborait une livrée toute particulière, puisque le sponsor titre de Williams, Martini, avait accepté de remplacer son nom par celui de Massa dans son logo.

Partir au bon moment

Lors de cet événement, Massa a eu du mal à retenir ses larmes, faisant part de sa gratitude envers les membres de son équipe, les autres pilotes, les médias, ses amis et sa famille. Néanmoins, il estime quitter la Formule 1 au meilleur moment possible.

"Je suis si fier de ma carrière, de tout ce que j'ai vécu, les moments difficiles et les bons moments", a-t-il déclaré. "Je crois que c'est le bon moment, alors je suis vraiment content de ma décision. C'est très difficile de décider d'arrêter, car nous sommes jeunes et nous devons prendre une décision à un moment où l'on est encore en forme. Je suis vraiment certain d'avoir choisi le bon moment pour le faire."

Derniers tours de piste

Lors de sa dernière séance de qualifications, samedi après-midi, Massa est parvenu à décrocher une place en Q3. Il s'élancera depuis le dixième emplacement sur la grille de départ ce dimanche.

"C'est une bonne chose, c'est toujours bien d'être rapide", a-t-il souligné. "C'était ma dernière séance de qualifications, alors c'est bien de terminer par une bonne performance. J'ai fait de bonnes qualifications. Je suis heureux. Je n'arrête pas à cause de la vitesse. J'arrête pour d'autres raisons ; c'est un beau cadeau. Je suis concentré et prêt à courir [dimanche], et j'espère que ce sera encore meilleur."

Massa assure qu'il prendra le départ de son dernier Grand Prix sans tristesse, après avoir déjà reçu de nombreux témoignages chaleureux au cours des dernières semaines.

"Je ne suis pas triste, je suis heureux de ma décision", a-t-il insisté. "C'est vraiment bien de terminer une dernière séance de qualifications avec une bonne performance, qui donne du bonheur, et je suis content de ce que j'ai fait, en espérant faire une bonne course. Nous savons quelle voiture nous avons. La course ne sera pas facile, il y a tellement de voitures plus compétitives que la nôtre. Mais je tenterai tout pour tirer le meilleur de ma voiture."

partages
commentaires
Wehrlein - Sauber serait une bonne option pour 2017
Article précédent

Wehrlein - Sauber serait une bonne option pour 2017

Article suivant

Vers une enquête de l'UE sur la F1 pour fraude fiscale ?

Vers une enquête de l'UE sur la F1 pour fraude fiscale ?
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021