Williams pense que Bahreïn conviendra à la FW35

En dépit d'un début de saison plus que décevant, l'équipe Williams va aborder le Grand Prix de Bahreïn avec quelques espoirs

En dépit d'un début de saison plus que décevant, l'équipe Williams va aborder le Grand Prix de Bahreïn avec quelques espoirs. A en croire Mike Coughlan, directeur technique, la FW35 pourrait trouver un terrain de jeu propice à ses caractéristiques sur le tracé de Sakhir. Mais les particularités de ce circuit conviendront-elles réellement à une monoplace qui n'a pas permis à ses pilotes d'inscrire le moindre point au championnat du monde lors des trois premières courses ? "Bahreïn est un circuit avec certaines caractéristiques clés qui présentent un nouveau défi pour les équipes. C’est un circuit qui sollicite beaucoup les freins, c’est difficile avec les pneus arrières, et il y a des températures ambiantes très élevées", explique Coughlan. "Nous sentons que la voiture actuelle, qui n’est pas aussi compétitive que nous le voudrions, le sera davantage à Bahreïn grâce à ces facteurs. Pour les moteurs, c’est un circuit qui demande une grande puissance avec des longues lignes droites, et le moteur Renault devrait être robuste pour ce type de circuit. C’est décevant de ne pas avoir inscrit de point lors de nos trois premières courses, mais nous pouvons être heureux que Valtteri ait réussi à ramener la voiture lors de chaque course, avec un pilotage solide."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités