Williams - "Perdre Bottas aurait de lourdes conséquences"

Pat Symonds prévient : conserver le pilote finlandais, convoité par Mercedes, "sera essentiel" pour réussir en 2017.

La retraite inattendue de Nico Rosberg pousse Mercedes à trouver la meilleure solution possible pour remplacer son champion du monde aux côtés de Lewis Hamilton en 2017. Aucune piste n'a été exclue et bien malin est celui qui pourrait donner dès à présent l'identité de l'heureux élu. Néanmoins, un nom revient avec insistance et est identifié comme un profil idéal pour convenir rapidement aux besoins du constructeur allemand : Valtteri Bottas.

Les liens entre le pilote finlandais et Toto Wolff, aujourd'hui directeur de l'écurie allemande, sont connus, tout comme ceux de fournisseur et de client moteur entre Williams et Mercedes. Cependant, le transfert de Bottas de Grove à Brackley n'est aujourd'hui pas acquis, alors qu'il se dit qu'une première offre aurait été refusée par Williams.

Pour l'équipe britannique, perdre Bottas poserait un véritable problème, alors que Felipe Massa a quitté la Formule 1 et qu'il sera remplacé par un débutant en la personne de Lance Stroll. Directeur technique, Pat Symonds se montre quant à lui catégorique : laisser partir Bottas provoquerait une situation véritablement critique à l'aube d'une saison qui voit le règlement technique changer en profondeur.

"Les gens sous-estiment souvent l'importance de la continuité dans une équipe", précise Symonds dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. "Le pilote est l'élément final dont on a besoin entre les ingénieurs et les données. On peut en remplacer un par un autre, mais il faut un point de référence. Ce sera particulièrement vrai durant une saison lors de laquelle les règles changent, et nous aurons Lance Stroll, qui est un débutant et n'a pas d'expérience en F1. Garder Bottas sera essentiel. Le perdre aurait de lourdes conséquences sur l'équipe."

Red Bull favori en 2017 ?

Comme en 2014 avec le début de l'ère hybride, Williams entend profiter du changement de réglementation pour tenter de revenir parmi les équipes de tête, alors que l'écurie a glissé cette année au cinquième rang, dépassée par Force India et Red Bull. C'est d'ailleurs de cette dernière qu'il faudrait le plus se méfier l'an prochain, à en croire Pat Symonds, qui pense qu'une autre période de domination pourrait débuter.

"Les nouvelles règles garantissent des dépassements et du spectacle", estime Pat Symonds. "Bernie Ecclestone voulait des monoplaces qui aillent quatre secondes plus vite, mais pour voir de véritables bagarres, il faut de meilleures performances et des règles stables. Ce qui peut se produire, c'est de voir un changement d'équipe dominante. Red Bull fait de nouveau de formidables voitures après sa crise de 2015, et si le moteur Renault fait un nouveau pas en avant, selon moi ils seront les favoris pour le titre."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités
Tags pat symonds, saison 2017