Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Williams proche d'un nouvel accord moteur avec Mercedes

partages
commentaires
Williams proche d'un nouvel accord moteur avec Mercedes
Par :
11 juil. 2019 à 13:43

Claire Williams a fait savoir ce jeudi que son écurie était proche de prolonger son contrat de fourniture moteur avec Mercedes.

Le bail actuel entre Williams et le constructeur allemand court jusqu'à fin 2020, et des discussions ont d'ores et déjà débuté pour que la collaboration se poursuive lorsque la Formule 1 entrera dans sa nouvelle ère, programmée pour la saison 2021. La semaine dernière, des rumeurs ont fait état d'un possible passage à l'unité de puissance Renault pour Williams, mais l'écurie de Grove assure qu'il n'y a eu aucun contact avec le motoriste français. Sa volonté est de poursuivre avec Mercedes, qui motorise la structure britannique depuis le début de l'ère des V6 turbo hybrides en 2014.

"J'ai lu les rumeurs", a confié Claire Williams dans le paddock de Silverstone. "Nous ne discutons pas avec Renault. Nous discutons avec Mercedes, comme vous pouvez probablement vous y attendre, et ces discussions se passent bien. Nous espérons pouvoir conclure un nouveau partenariat avec eux pour 2021. C'est un fantastique partenaire pour nous. Ils nous ont énormément soutenus et tout le monde sait que Toto [Wolff] a débuté sa carrière en F1 chez Williams, ainsi nous avons d'excellentes relations avec lui. J'aimerais que ce partenariat continue. Nous avons toujours une une grande histoire avec Renault, mais notre avenir est avec Mercedes."

Lire aussi :

L'une des questions centrales concernant ce futur accord tourne autour de la fourniture éventuelle d'autres composants. Actuellement, Mercedes vend uniquement son unité de puissance à Williams. En revanche, après l'avoir un temps envisagé l'hiver dernier, l'écurie a refusé d'utiliser la boîte de vitesses allemande. À l'avenir, et comme le permet le règlement, elle pourrait toutefois revenir sur sa position, et même discuter du fait d'acheter des pièces de suspension à Mercedes.

"Nous avons procédé à une évaluation l'année dernière", rappelle Claire Williams. "Nous faisons pareil cette année, en sachant ce qui nous est arrivé lors des essais hivernaux, pour déterminer ce que nous devrions fabriquer et ce que nous devrions acheter. C'est un travail très important. Nous allons prendre une décision sur quoi faire et quoi sous-traiter, que ce soit avec Mercedes ou d'autres fournisseurs. Mais tout dépend seulement de la capacité que nous avons chez Williams, et de ce que nous faisons de mieux par rapport à ce que les autres font de mieux. De toute manière, 2021 entraînera un changement dans la manière dont les équipes collaborent, et nous voulons minimiser ces collaborations."

Article suivant
Haas conserve les logos Rich Energy à Silverstone

Article précédent

Haas conserve les logos Rich Energy à Silverstone

Article suivant

Ricciardo : "J'espérais que l'on trouve un châssis fissuré"

Ricciardo : "J'espérais que l'on trouve un châssis fissuré"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Williams
Tags claire williams
Auteur Basile Davoine