Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point

Claire Williams affirme qu'une position "très claire" concernant l'ADN de la Formule 1 est à l'origine de la décision de son équipe de faire appel du jugement de la FIA dans l'affaire des écopes de freins de Racing Point.

Williams a une position "très claire" sur l'appel contre Racing Point

Williams est l'une des quatre équipes rivales qui ont répondu à la décision de la FIA sur l'affaire des écopes de freins de Racing Point, un verdict de culpabilité qui a entraîné une amende de 400'000 euros et une pénalité de 15 points, en indiquant leur intention de faire appel.

Ferrari, McLaren et Renault – qui a mené la campagne contre Racing Point avec une série de réclamations – ont également appelé à une sanction plus sévère, tandis que Racing Point a fait sa propre demande d'appel afin de blanchir son nom.

Lire aussi :

Ces déclarations d'intention ont provoqué l'ire du propriétaire de Racing Point, Lawrence Stroll, qui a déclaré qu'il était "consterné par la façon dont Renault, McLaren, Ferrari et Williams ont saisi cette occasion pour faire appel, et ce faisant, ont tenté de nuire à nos performances".

Cependant, Claire Williams affirme que son équipe est "très claire" sur sa position concernant la conception des pièces de performance et son importance pour la Formule 1. "C'est une conversation assez difficile pour nous tous", a-t-elle déclaré dans le podcast "In the Fast Lane".

"Honnêtement, personne ne veut critiquer ses concurrents. Bien que ce soit un sport, et que nous soyons tous incroyablement compétitifs les uns contre les autres et que [vous] utilisiez tout votre arsenal pour battre vos rivaux, personne ne veut vraiment de cette situation."

"Mais Williams a toujours été très clair sur ce que nous ressentons être le vrai et véritable ADN de ce sport, l'ADN traditionnel. Certains diront que c'est traditionnel, que c'est l'histoire, et que pour réussir, il faut s'adapter, innover et changer, et c'est ce que des équipes comme Racing Point ont fait."

Lire aussi :

"Mais nous resterons toujours fidèles à la philosophie selon laquelle les équipes de Formule 1, les constructeurs, doivent absolument concevoir et fabriquer les pièces liées aux performances des voitures. C'est évidemment la question, le débat, qui se déroule en ce moment autour de Racing Point avec leurs écopes de freins arrière."

"Je ne veux pas faire beaucoup de commentaires à ce sujet, je ne pense pas que ce soit juste. Nous avons soumis notre intention de protester auprès de la FIA, et c'est à la FIA de décider. C'est sa compétence d'analyser ce qui s'est passé et d'infliger des sanctions si cela est approprié, si [Racing Points] est jugé en infraction avec le règlement."

"Je pense qu'il est assez déroutant pour les fans que nous ayons un Règlement Sportif enfreint mais pas le [Règlement] Technique, et donc que ces écopes de freins puissent continuer à être utilisées. Mais ce sont des pièces liées à la performance. C'est donc quelque chose que nous espérons beaucoup et nous savons que [la FIA] va se pencher sur la question et qu'elle prendra la bonne décision pour aller de l'avant."

partages
commentaires
Ferrari : Ce qu'a fait Racing Point, c'est "comme copier à un examen"

Article précédent

Ferrari : Ce qu'a fait Racing Point, c'est "comme copier à un examen"

Article suivant

Pourquoi les muscles de Mercedes n'ont pas supporté la gonflette

Pourquoi les muscles de Mercedes n'ont pas supporté la gonflette
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021