Williams recrute encore un ancien de Volkswagen

Williams a recruté un nouveau directeur sportif, Sven Smeets, passé par Volkswagen Motorsport ces dernières années.

Williams recrute encore un ancien de Volkswagen
Charger le lecteur audio

Williams continue de se renforcer en recrutant des anciens de Volkswagen Motorsport, puisque le mois dernier, Sven Smeets a rejoint l'écurie britannique pour en devenir directeur sportif. Par le passé, le Belge a été team manager de l'équipe Volkswagen en WRC sous les ordres de Jost Capito, aujourd'hui PDG et directeur de Williams.

Sven Smeets a contribué à plusieurs titres mondiaux avec le constructeur allemand en Championnat du monde des Rallyes puis est resté dans le giron VW malgré le retrait de la marque du WRC fin 2016. Il a ainsi continué de travailler pour Volkswagen Motorsport pendant quatre ans, avant de rejoindre désormais Williams pour un nouveau défi en Formule 1.

Recruté en début d'année par Dorilton Capital, propriétaire de Williams depuis le rachat effectué à l'été 2020, Jost Capito a d'abord tenu un rôle assez reculé avant de prendre plus de poids dans le quotidien, devenant directeur de l'écurie en juin dernier à la place de Simon Roberts. Il a auparavant identifié les besoins de restructuration, recrutant notamment François-Xavier Demaison, lui aussi un ex de la maison VW, au post de directeur technique.

Sven Smeets, lui, a pris ses fonctions au mois de novembre et a assisté à son premier Grand Prix en tant que directeur sportif lors de la dernière manche, au Qatar. Son arrivée n'a toutefois pas été officiellement annoncée par l'écurie.

Il sera "responsable de la gouvernance sportive et représentera l'équipe dans tous les dossiers sportifs en lien avec la FIA, les autres écuries et les associations" a depuis confirmé Williams. Il aura également un rôle dans la gestion plus globale de l'écurie et s'occupera du programme de jeunes pilotes de Williams, où figurent actuellement Jack Aitken, Roy Nissany et Jamie Chadwick.

En juin dernier, Jost Capito avait amorcé le recrutement de renforts essentiels pour l'écurie de Grove, qui ne veut absolument pas manquer le tournant réglementaire de la saison prochaine, qui ouvrira une nouvelle ère pour la Formule 1. Il insistait toutefois sur la parcimonie avec laquelle arriveraient les nouvelles têtes.

"Ça nous aide énormément", disait-il. "Nous constatons aussi que nous avons beaucoup de talent et nous ne voulons pas tout chambouler. Nous voulons bâtir une équipe qui soit viable sur le long terme, pas simplement recruter des gens ailleurs. Il s'agit vraiment de créer une véritable équipe, basée sur le talent que nous avons déjà en interne."

Lire aussi :

partages
commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression
Article précédent

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

Article suivant

Photos - La F1 découvre le circuit de Djeddah

Photos - La F1 découvre le circuit de Djeddah
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021