Williams reste prudent malgré ses bonnes performances

Depuis une saison 2006 assez délicate, l’équipe Williams franchit un à un les échelons qui mènent vers le sommet de la hiérarchie

Depuis une saison 2006 assez délicate, l’équipe Williams franchit un à un les échelons qui mènent vers le sommet de la hiérarchie. L’objectif de la nouvelle saison sera d’ailleurs de revenir au premier plan pour concurrencer Ferrari et McLaren.

Sam Michael, directeur technique de l’écurie britannique, reste tout de même prudent sur les chances de son groupe. Nico Rosberg et Kazuki Nakajima ont montré le potentiel de la FW30, mais il reste encore du travail à faire pour retrouver le niveau souhaité.

"Il y a un bon feeling dans l’équipe, mais aucun sentiment de complaisance. Nous voulons revenir au premier plan et nous battre décemment. Nous savons quel niveau nous souhaitons atteindre, et nous n’y sommes pas encore, mais nous connaissons nos objectifs et tous les membres de l’équipe en ont conscience."

A l’occasion des prochains essais de Barcelone, prévus la semaine prochaine, Williams disposera du nouvel ensemble aérodynamique qui sera également utilisé en Australie.

"Je pense qu’il nous permettra seulement de rester à ce niveau. Tout le monde a un nouveau package pour Melbourne, donc tout le monde s’améliorera. Ce sera la capacité de développement tout au long de la saison qui décidera du niveau de compétitivité de chacun."

Malgré les bons résultats obtenus par l’écurie de Grove durant les essais hivernaux, Sam Michael considère qu’il est impossible de fournir un classement des forces en présence.

"Je trouve que c’est assez flou derrière McLaren et Ferrari. Je ne sais pas réellement où nous nous situons. Et je pense qu’en F1 il n’arrive pas souvent que vous sachiez vraiment où vous en êtes tant que les trois ou quatre premières courses n’ont pas eu lieu."

"Les années passées, nous avons pris part au premier Grand Prix, avons obtenu un bon résultat, puis ensuite nous avons vécu d’assez mauvaises courses. En revanche, il y a certaines saisons où nous sommes allés en Australie, ça a été un désastre, pourtant en Malaisie les choses allaient mieux. Il faudra attendre quelques courses pour établir une hiérarchie."

"En regardant les autres équipes, j’ai été impressionné par Alonso. Il était si rapide, puis Red Bull semble aussi en mesure de réaliser des runs rapides. Par conséquent je ne peux pas me montrer trop optimiste à propos de notre compétitivité. Ce sera une rude bataille."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Kazuki Nakajima
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités