Williams rompt avec le passé et renforce ses liens avec Mercedes

À partir de la saison 2022, Williams utilisera les boîtes de vitesses conçues par Mercedes, un tournant historique dans la politique de l'écurie britannique.

Williams rompt avec le passé et renforce ses liens avec Mercedes

C'est l'une des premières décisions importantes de la nouvelle ère dans laquelle est entrée l'écurie Williams. Quelques mois après son rachat par Dorilton Capital et le départ de la famille Williams, la structure de Grove annonce un renforcement de son partenariat technique avec Mercedes, qui ira donc désormais au-delà de la simple fourniture d'unités de puissance.

Les monoplaces de l'écurie britannique sont propulsées par le motoriste allemand depuis 2014, mais à compter de 2022, elle seront également dotées des boîtes de vitesses Mercedes ainsi que de certains éléments hydrauliques conçus par la firme à l'étoile, dans le respect de la réglementation technique.

Lire aussi :

"Je suis content de voir nos excellentes relations avec Mercedes se développer au-delà de la fourniture de moteurs", confirme Simon Roberts, directeur de l'équipe. "Williams est une écurie indépendante, mais la Formule 1 évolue en permanence. En tant qu'équipe, nous devons réagir avec flexibilité au climat actuel afin de mettre l'écurie dans la meilleure position pour être compétitive en piste. Cet accord à long terme avec Mercedes est une décision positive et fait partie de nos objectifs stratégiques pour l'avenir, tout en maintenant notre capacité à concevoir et à produire en interne."

Il s'agit d'une rupture avec le passé, car Williams s'est toujours refusé à une telle pratique quand Frank et Claire Williams étaient à sa tête. En faisant son choix, l'équipe souhaite disposer de davantage de ressources dans d'autres domaines plus essentiels afin de gagner en performance, mais insiste sur le fait que la conception et la fabrication des pièces de son châssis resteront pleinement à sa charge.

"Nous sommes heureux de développer notre coopération technique avec Williams via ce nouvel accord", se félicite Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Pour Williams, cela a du sens d'acquérir le groupe propulseur intégré, l'écurie utilisant nos unités de puissance depuis 2014. Et pour notre équipe, cela a du sens en termes d'économie d'échelle de fournir un autre team sous la nouvelle réglementation. C'est un projet dont nous discutons avec Williams depuis un certain temps et je suis content que nous puissions le mener à bien."

partages
commentaires
Lando Norris positif au COVID-19
Article précédent

Lando Norris positif au COVID-19

Article suivant

Renault juge possible de modifier la moitié des F1 en 2021

Renault juge possible de modifier la moitié des F1 en 2021
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021