Williams : Rosberg tire son épingle du jeu

En dépit des conditions de piste déplorables, Nico Rosberg a décroché une superbe cinquième place, ce qui lui permet d'aborder le Grand Prix du Canada avec confiance

En dépit des conditions de piste déplorables, Nico Rosberg a décroché une superbe cinquième place, ce qui lui permet d'aborder le Grand Prix du Canada avec confiance. Kazuki Nakajima n'est que douzième sur la grille, mais en course tout peut arriver.

Nico Rosberg (5e) :


"Je suis particulièrement content de ma position en qualifications car c'était très difficile, pas seulement parce que la piste a beaucoup changé par rapport à hier et à ce matin, mais aussi parce que la surface se dégradait à certains endroits."

"L'adhérence avait disparu alors l'objectif aujourd'hui était de ne pas commettre d'erreurs parce que l'on se fait sérieusement punir si on quitte la trajectoire, ne serait que de cinq ou dix centimètres. Malgré tout, j'ai réussi à garder le contrôle et j'ai évité de sortir de la trajectoire. La cinquième place vient récompenser cela, et c'est une excellente position pour débuter demain."

Kazuki Nakajima (12e) :


"C'était un peu décevant aujourd'hui parce que j'ai manqué la Q3 pour peu de choses et j'avais vraiment le sentiment que je pouvais y arriver, mais au fil des qualifications il était de plus en plus dur de réaliser de bons temps."

"Mais je pense que ce sera une course mouvementée demain, avec de probables apparitions de la voiture de sécurité, donc j'envisage de garder le même état d'esprit qu'à Monaco. Et si ça se produit, j'aurai de bonnes chances de marquer quelques points."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Kazuki Nakajima
Équipes Williams
Type d'article Actualités