Sans sacrifier 2021, Williams veut basculer dès que possible sur 2022

Williams anticipe déjà fortement le travail qu'il faudra fournir sur la monoplace 2022, avec une programmation plus minutieuse de son planning de design. Toutefois, pas question de sacrifier la saison 2021.

Sans sacrifier 2021, Williams veut basculer dès que possible sur 2022

Après une saison 2019 proche du néant en termes de performances, simplement "sauvée" par un miraculeux point inscrit lors du mouvementé GP d'Allemagne, Williams a semblé redresser un peu la barre en 2020 avec une monoplace moins distancée par le reste du peloton même si elle n'a pas permis d'inscrire la moindre unité. Aussi, l'écurie historique a pour la troisième saison consécutive terminé à la dernière position du classement constructeurs.

L'exercice passé a surtout été marqué en coulisses par le départ de son fondateur Frank Williams et la fin des liens formels avec la famille Williams, au profit d'un rachat par le fonds d'investissement américain Dorilton Capital. Cette passation de pouvoir intervient dans le contexte de l'introduction, l'an prochain, d'une réglementation technique de rupture, basée notamment sur l'effet de sol, accompagnée de règles financières qui sont entrées en vigueur depuis le 1er janvier, tout cela devant en théorie redistribuer les cartes.

Lire aussi :

La campagne 2022, et son lot de nouveautés techniques, pourrait donc être celle du renouveau pour la marque britannique. Ses dirigeants savent en tout cas qu'il ne faudra pas se rater au moment de totalement basculer sur le projet de l'année prochaine. Simon Roberts, directeur de l'écurie, affirme que tout sera fait pour s'assurer que la F1 2022 sera au meilleur niveau possible mais que cela ne signifiait pas que 2021 serait sacrifié.

"[La réglementation 2022] est une belle opportunité pour toutes les équipes, mais c'est un gros risque également. Ce sur quoi nous nous concentrons, c'est qu'il ne sera pas possible de conserver des choses entre 2021 et 2022. Il ne faut donc prendre aucun retard. La pièce la plus simple, qui peut vous empêcher de rouler, va être une embûche. Donc nous sommes plus vigilants que d'habitude avec notre programme."

"Nous travaillons à l'envers par rapport à la première course de 2022, en examinant ce que nous devrons [alors] mettre en place, ce dont nous aurons besoin pour les essais hivernaux, puis en remontant jusqu'au programme de développement pour déterminer l'espace et les moyens dont nous disposons dans l'ensemble de l'organisation."

Ce n'est qu'au terme de ce processus d'évaluation que Williams saura jusqu'à quand il sera possible de s'occuper de la monoplace 2021. "Nous disposerons clairement du temps, des gens, de la soufflerie et de la CFD [mécanique des fluides numérique, ndlr] pour développer la voiture 2021 en début d'année, et c'est ce que nous allons faire."

"Il y aura un point de bascule. Si vous demandez 'quand aura lieu cette bascule ?', je ne sais pas. Mais ça ne sera pas en août, nous serons à 100% sur [le développement de la voiture] 2022 d'ici août. Mais ce ne sera pas non plus fin janvier. À un moment dans cette fenêtre, nous ferons la bascule."

partages
commentaires

Voir aussi :

Une F1 Copersucar d'Emerson Fittipaldi est en vente
Article précédent

Une F1 Copersucar d'Emerson Fittipaldi est en vente

Article suivant

Bottas : Les "commentateurs de canapé" me motivent

Bottas : Les "commentateurs de canapé" me motivent
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021