Sirotkin avec Williams pour les "nombreuses années à venir"

Williams s'attend à ce que le nouvel arrivant en Formule 1, Sergey Sirotkin, soit avec l'équipe pour "de nombreuses années" après la signature de l'accord pluriannuel lui ayant offert un baquet pour 2018.

Sirotkin avec Williams pour les "nombreuses années à venir"
Sergey Sirotkin, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams mange
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Lance Stroll et Sergey Sirotkin, Williams
Sergey Sirotkin, Williams FW40
Charger le lecteur audio

Sirotkin a battu ses rivaux, y compris le vainqueur en Grand Prix et désormais pilote réserviste de Williams Robert Kubica, pour s'adjuger le dernier baquet vacant de la grille, aux côtés de Lance Stroll.

S'exprimant lors d'un événement organisé par Williams et SMP Racing à Moscou, les figures de l'équipe et les soutiens russes de Sirotkin ont clairement indiqué qu'un accord pluriannuel était en place. Ainsi, Mike O'Driscoll, le PDG de Williams, a déclaré : "Ce que nous avons avec Sergey est un contrat pluriannuel. Nous avons énormément confiance en Sergey."

"Nous ne parlons jamais des termes spécifiques [liés au contrat] d'un pilote [...], et c'est commun dans beaucoup d'équipes de Formule 1. Mais nous pouvons vous dire que c'est un contrat pluriannuel, donc nous nous attendons à voir Sergey, dans les années qui viennent, porter l'uniforme Williams."

Le directeur exécutif de SMP Racing, Dmitry Samorukov, a déclaré qu'il était important de pouvoir obtenir un engagement plus long qu'une seule saison. "Nous savions qu'il n'y avait aucun intérêt à signer un contrat pour une année seulement, au niveau du travail de Sergey avec l'équipe et la voiture. Notre programme est conçu pour plus d'une année. Nous avons des termes très flexibles dans l'accord, mais c'est assurément 'un an avec option'."

Le directeur technique de Williams, Paddy Lowe, d'ajouter : "Nous sommes très enthousiasmés concernant ce que Sergey peut faire cette saison, et même lors des nombreuses années à venir. Comme Mike l'a dit, c'est un accord pluriannuel avec Sergey et aussi avec SMP Racing."

"Nous sommes très impressionnés par ce que réalise SMP, c'est un exemple pour le reste du monde, un processus par lequel de jeunes pilotes peuvent être promus et soutenus. Ce que nous voulons véritablement, en sports mécaniques, c'est que les meilleurs talents arrivent au sommet, et pas que le talent soit conduit ici par opportunité, chance ou argent."

L'impact immédiat du test

O'Driscoll a décrit la performance de Sirotkin lors des essais qui ont suivi le Grand Prix d'Abu Dhabi, où Kubica était également en action, comme étant "parfaite" tandis que Lowe a souligné que le pilote de 22 ans était plus détendu que ses soutiens à l'époque.

"Ce qui était évident, c'était le calme de Sergey à ce moment-là, quand il a réalisé qu'il devait être performant", a-t-il déclaré. "Dès les premiers tours dans la voiture, on pouvait ressentir l'ambiance dans le garage, avec les ingénieurs, comment ils ont immédiatement été impressionnés par ses temps, ses retours, par sa précision."

"Il n'a fait aucune erreur, donc la sensation qu'il s'agissait d'un super pilote est apparue très vite, et il y avait vraiment un sentiment universel parmi les ingénieurs qu'il s'agissait du gars dont nous avions besoin pour la voiture."

Samorukov a quant a lui évoqué le fait que le test n'était pas seulement une affaire d'arrivée de Sirotkin à la dernière minute et de réalisation d'une performance surprise. "Nous avons compris que Williams allait être une des meilleurs options, et nous visions intentionnellement, et nous nous préparions pour, les tests d'Abu Dhabi."

"Ça n'est véritablement pas seulement que Sergey est arrivé, a signé un bon temps, a été repéré et est désormais dans le baquet. C'était plutôt l'apogée du travail fait jusqu'à ce moment-là."

partages
commentaires
Toro Rosso : Gasly et Hartley sont arrivés "dans une période difficile"
Article précédent

Toro Rosso : Gasly et Hartley sont arrivés "dans une période difficile"

Article suivant

Toro Rosso : Être le seul partenaire de Honda évite les compromis

Toro Rosso : Être le seul partenaire de Honda évite les compromis
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021