Williams teste une nouvelle sp?cification a?rodynamique

Pendant que la majeure partie des écuries du paddock s'escriment sous le soleil de plomb à Barheïn, deux écuries continuent de progresser discrètement actuellement à Barcelone

Pendant que la majeure partie des écuries du paddock s'escriment sous le soleil de plomb à Barheïn, deux écuries continuent de progresser discrètement actuellement à Barcelone.

En essais sur le circuit de Valence, Williams et Spyker F1 ont décidé pour des raisons de coûts de poursuivre leurs tests en Espagne.

Toujours devant l'écurie Hollandaise, les monoplaces de Sir Frank valident en ce moment une nouvelle spécification aérodynamique qui sera probablement utilisée pour le premier Grand Prix de la saison en Australie.

"Nico Rosberg a testé l'évolution aérodynamique prévue pour Melbourne, et utilisé tout le temps disponible pour effectuer de long runs. Il a ainsi complété une distance entière de course ainsi que des entraînements d'arrêts aux stands", explique Dickie Stanford, ingénieur de chef des essais de Williams

"Dans le même temps, Alex Wurz vérifie et valide les différents set-up de course. Les deux pilotes poursuivront ces développements en vue de Melbourne" conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alexander Wurz , Nico Rosberg
Équipes Williams
Type d'article Actualités