Wolff : L'histoire de Binotto sur les moteurs, une "connerie totale"

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que les propos de Mattia Binotto, le team principal de Ferrari, sur le fait que les directives techniques sur les moteurs ont touché toutes les écuries étaient des "conneries".

Wolff : L'histoire de Binotto sur les moteurs, une "connerie totale"

Au début du week-end de Grand Prix de Hongrie, le responsable de Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que Ferrari avait subi, comme l'ensemble des écuries, le contrecoup des directives techniques de la FIA sur les moteurs. Pour Toto Wolff, patron de Mercedes, la soudaine baisse de performances de la Scuderia en la matière ne repose pas que sur cela.

L'Autrichien a par ailleurs expliqué que Mercedes avait été quasiment poussé au "burn-out" concernant le travail mené sur ses propres moteurs par Ferrari l'an passé et a pointé l'"ironie" que constitue le bond en avant en termes de performances fait par le constructeur de Stuttgart en conséquence.

Lire aussi :

Dans le contexte du désormais fameux accord aux termes secrets entre la Scuderia et la FIA sur le moteur 2019 et de la perte de performances des propulseurs italiens, Wolff a répliqué sèchement à son homologue. "Une autre connerie totale, l'histoire des directives techniques."

"Il y avait une réglementation claire sur les unités de puissance. Il y a eu des clarifications à Austin, [sur] ce qui était permis ou pas, qui étaient importantes, mais rien de surprenant, en aucun cas, parce que si vous respectiez les règles, c'était de toute façon clair."

"Je pense que l'ironie de l'histoire est que nous avons été poussés par certains de nos concurrents à des niveaux absolument nouveaux. Ça nous a presque conduit au burn-out l'an passé, pour développer et innover d'une façon qui soit compétitive sur la piste. Et voilà, je pense que nous avons fait un bond substantiel en performances entre 2019 et 2020. Parce que nous devions le faire l'année dernière, et c'est un petit peu ironique pour moi."

Pas d'accord sur les Accords

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, Wolff a également tenu à répondre à Binotto sur un autre terrain, celui des Accords Concorde. Ces derniers jours, McLaren et Ferrari ont indiqué être prêts à signer ces engagements commerciaux et de gouvernance couvrant la période 2021-2026, le team principal de la Scuderia déclarant toutefois que ce n'était pas le cas de toutes les écuries : "Je ne suis pas vraiment capable de vous répondre car, comme je l'ai dit, du côté de Ferrari, nous sommes heureux et prêts à signer. Je pense que la question devrait être posée à ceux qui ne sont pas encore pleinement satisfaits." 

Lire aussi :

Pour Wolff, il faudrait que ces discussions restent privées : "Je ne sais pas pourquoi certaines des autres équipes ont fait ces commentaires ridicules, qu'ils sont prêts à signer et qu'il semble que certains concurrents ne le soient pas."

"Ils font d'eux la risée du public en disant cela publiquement. Les négociations devraient se tenir en privé, sans que les compétiteurs ne fassent de commentaires. Et, à cet égard, nous discutons avec Liberty, nous désirons rester en F1. Il y a des clauses qui nous gênent un petit peu, mais rien qui ne puisse pas être résolu."

partages
commentaires
Verstappen invite Russell à se mêler de ses affaires

Article précédent

Verstappen invite Russell à se mêler de ses affaires

Article suivant

GP de Hongrie F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP de Hongrie F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021