Wolff : L'histoire de Binotto sur les moteurs, une "connerie totale"

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que les propos de Mattia Binotto, le team principal de Ferrari, sur le fait que les directives techniques sur les moteurs ont touché toutes les écuries étaient des "conneries".

Wolff : L'histoire de Binotto sur les moteurs, une "connerie totale"

Au début du week-end de Grand Prix de Hongrie, le responsable de Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que Ferrari avait subi, comme l'ensemble des écuries, le contrecoup des directives techniques de la FIA sur les moteurs. Pour Toto Wolff, patron de Mercedes, la soudaine baisse de performances de la Scuderia en la matière ne repose pas que sur cela.

L'Autrichien a par ailleurs expliqué que Mercedes avait été quasiment poussé au "burn-out" concernant le travail mené sur ses propres moteurs par Ferrari l'an passé et a pointé l'"ironie" que constitue le bond en avant en termes de performances fait par le constructeur de Stuttgart en conséquence.

Lire aussi :

Dans le contexte du désormais fameux accord aux termes secrets entre la Scuderia et la FIA sur le moteur 2019 et de la perte de performances des propulseurs italiens, Wolff a répliqué sèchement à son homologue. "Une autre connerie totale, l'histoire des directives techniques."

"Il y avait une réglementation claire sur les unités de puissance. Il y a eu des clarifications à Austin, [sur] ce qui était permis ou pas, qui étaient importantes, mais rien de surprenant, en aucun cas, parce que si vous respectiez les règles, c'était de toute façon clair."

"Je pense que l'ironie de l'histoire est que nous avons été poussés par certains de nos concurrents à des niveaux absolument nouveaux. Ça nous a presque conduit au burn-out l'an passé, pour développer et innover d'une façon qui soit compétitive sur la piste. Et voilà, je pense que nous avons fait un bond substantiel en performances entre 2019 et 2020. Parce que nous devions le faire l'année dernière, et c'est un petit peu ironique pour moi."

Pas d'accord sur les Accords

Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, Wolff a également tenu à répondre à Binotto sur un autre terrain, celui des Accords Concorde. Ces derniers jours, McLaren et Ferrari ont indiqué être prêts à signer ces engagements commerciaux et de gouvernance couvrant la période 2021-2026, le team principal de la Scuderia déclarant toutefois que ce n'était pas le cas de toutes les écuries : "Je ne suis pas vraiment capable de vous répondre car, comme je l'ai dit, du côté de Ferrari, nous sommes heureux et prêts à signer. Je pense que la question devrait être posée à ceux qui ne sont pas encore pleinement satisfaits." 

Lire aussi :

Pour Wolff, il faudrait que ces discussions restent privées : "Je ne sais pas pourquoi certaines des autres équipes ont fait ces commentaires ridicules, qu'ils sont prêts à signer et qu'il semble que certains concurrents ne le soient pas."

"Ils font d'eux la risée du public en disant cela publiquement. Les négociations devraient se tenir en privé, sans que les compétiteurs ne fassent de commentaires. Et, à cet égard, nous discutons avec Liberty, nous désirons rester en F1. Il y a des clauses qui nous gênent un petit peu, mais rien qui ne puisse pas être résolu."

partages
commentaires
Verstappen invite Russell à se mêler de ses affaires
Article précédent

Verstappen invite Russell à se mêler de ses affaires

Article suivant

GP de Hongrie F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP de Hongrie F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021