Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1

Pour Toto Wolff, la Formule 1 n'a pas perdu en attractivité en raison de la domination exercée par Mercedes et la discipline est même "sur une très bonne voie".

Wolff : La domination Mercedes n'a pas fait perdre de fans à la F1

Mercedes a remporté, depuis 2014, 88 des 121 Grands Prix disputés lors de l'ère turbo hybride et empoché les 12 titres mis en jeu sur la même période, une moisson inédite. Cette domination a entraîné beaucoup de critiques et d'inquiétudes sur l'attrait de la Formule 1 vis-à-vis des fans mais également des constructeurs potentiellement intéressés par une arrivée sur la grille. 

Pour le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, il y a au contraire beaucoup de choses à suivre qui font le sel de la Formule 1 actuelle, mettant notamment en avant la concurrence offerte par Red Bull et Ferrari l'an passé. "Mercedes qui gagne un sixième championnat, vous pouvez dire : 'est-ce que cela fait fuir les gens ?' Mais le fait est qu'il y a quand même eu de la variabilité et de l'imprévisibilité. Vous ne saviez pas avant certains week-ends si une Ferrari ou une Red Bull serait en pole position, si Max Verstappen allait gagner."

Lire aussi :

"La bataille entre les générations est quelque chose qui suscite un grand intérêt : [Sebastian] Vettel contre [Charles] Leclerc, Verstappen contre [Lewis] Hamilton. C'est quelque chose qui attire le public. Pour moi, la meilleure nouvelle c'est que notre audience et notre base de fans augmentent auprès des jeunes générations. Et je pense que, globalement, nous sommes sur une très bonne voie." La Formule 1 a publié les chiffres de l'audience TV pour 2019, estimée à 1,8 milliard de personnes, son niveau le plus important depuis 2012. La discipline reine a enregistré également des progressions importantes sur les réseaux sociaux et les médias numériques.

Wolff affirme que la F1 allait à l'encontre de la tendance mondiale à la baisse du nombre de téléspectateurs, même si elle s'oriente vers des offres de télévision payante. "On pourrait imaginer que la télévision linéaire est quelque chose qui devrait tranquillement disparaître, et ce n'est pas le cas pour la Formule 1. C'est en fait l'un des rares sports qui fait augmenter l'audience, alors que certains pays passent derrière le mur des chaînes payantes."

"L'année 2019 a vu près de 2 milliards de téléspectateurs, 419 millions de téléspectateurs uniques, près de 90 millions de téléspectateurs sur les week-ends et une moyenne de plus de 20 millions de téléspectateurs en direct pour les Grands Prix. Nous sommes la discipline qui connaît la plus forte croissance sur les médias sociaux, même comparé à toutes les ligues américaines. Vous pouvez voir que nous sommes sur la bonne voie. Liberty fait du bon travail en ouvrant les médias sociaux, ce qui n'était pas le cas auparavant. Ce sont des chiffres énormes par rapport à n'importe quel autre sport sur le marché. Donc en termes d'attraction mondiale pour ce sport, nous sommes là."

Avec Luke Smith 

partages
commentaires
L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

Article précédent

L'expérience de 2019 va aider Norris à aborder une F1 "complexe"

Article suivant

Photos - Toutes les F1 pilotées par Graham Hill

Photos - Toutes les F1 pilotées par Graham Hill
Charger les commentaires
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021