La parole de Wolff tient toujours : le test de Grosjean aura lieu

Promis en amont de la saison 2021 de Formule 1, l'essai privé de Romain Grosjean avec Mercedes n'a toujours pas eu lieu. Mais Toto Wolff promet qu'il ne l'a pas oublié.

Romain Grosjean, Mercedes

En décembre 2020, Mercedes avait proposé à Romain Grosjean de lui offrir un test au volant d'une Mercedes, après son accident effroyable survenu en fin de saison à Bahreïn. C'est ce crash qui avait mis un terme à sa carrière en F1, et c'est pour cette raison que la marque à l'Étoile lui proposait des derniers tours dans sa monoplace, afin que Grosjean signe de véritables adieux à la discipline qui l'a tant marqué.

Ce test était initialement prévu durant le Grand Prix de France 2021, sous forme d'exhibition. Mais avec l'annulation du Grand Prix du Canada, la manche au Castellet était avancée d'une semaine, alors que Grosjean était engagé en IndyCar le même week-end. Depuis, aucune nouvelle date n'a été annoncée. Si les restrictions liées à la pandémie tombent peu à peu, la F1 est très stricte avec les sessions d'essais autorisées. Trouver un créneau devient donc un vrai casse-tête.

Tombé dans l'oubli, le sujet est revenu dans les discussions, notamment après une vidéo postée par Grosjean sur YouTube. Alors que l'ancien pilote Haas présentait sa collection de casques, celui-ci s'est arrêté sur l'un d'entre eux, décoré des sponsors de Mercedes. "Tout le monde me parle du test avec Mercedes", explique-t-il dans la vidéo. "Eh bien, voici le casque. Le test n'a pas encore eu lieu, mais nous avons le casque qui est prêt..."

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, a donc été interrogé sur le faisabilité de ce test. L'Autrichien affirme qu'il n'a pas oublié l'accord, et qu'il reste encore à trouver une date qui conviendrait à la fois à son écurie et à Grosjean. "C'est sûr que le test aura lieu", confirme Wolff. "Nous nous sommes engagés. On regarde ce qu'on peut faire et ce que lui peut faire, mais cela se fera. J'ai donné ma parole."

Plus tôt cette année, Grosjean expliquait que Wolff n'avait pas oublié l'essai, puisque le Français lui avait envoyé un message pour demander des nouvelles. "J'ai envoyé un message à Toto après Abu Dhabi", racontait alors le pilote. "Enfin, j'ai attendu quelques semaines, puis je lui ai envoyé un message, auquel il a répondu. Ça commençait par 'Merci', et la dernière phrase était : 'Nous devons te mettre dans cette voiture cette année'. C'est toujours d'actualité. Il y a eu quelques trucs qui n'ont pas facilité l'organisation l'an dernier, et cette année, je ne pourrai pas être au Grand Prix de France car je courrai dans l'Iowa le même week-end. Mais Mercedes souhaite réellement le faire, et moi aussi, même si je vais mourir car mon cou a perdu du muscle. Vous pouvez demander à Pato [O'Ward] ce que c'est de piloter une F1."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Mercedes ou Aston Martin : quel est le meilleur Safety Car ?
Article suivant Une Art car Ayrton Senna présente à Imola

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France