Wolff : Sakhir n'est pas une confrontation Bottas/Russell pour 2022

George Russell et Valtteri Bottas ne sont actuellement pas évalués en face-à-face en vue du baquet Mercedes 2022, assure Toto Wolff.

Wolff : Sakhir n'est pas une confrontation Bottas/Russell pour 2022
Charger le lecteur audio

George Russell fait ce week-end ses débuts chez Mercedes dans des conditions de Grand Prix après avoir été appelé de chez Williams pour remplacer au pied levé un Lewis Hamilton positif au COVID-19.

Le jeune britannique, dont la cote dans le paddock est très favorable, fait partie du programme junior de Mercedes depuis fin 2016. Depuis la mise à l'écart d'Esteban Ocon de ce même programme, beaucoup porte à croire que Russell incarne le futur de Mercedes et les performances constantes du pilote Williams tendent en ce sens. Ce week-end, Russell dispose d'une belle opportunité de montrer sa valeur, au volant de la meilleure monoplace du plateau.

Le contrat Williams du jeune homme expire à la fin de la saison 2021, ouvrant ainsi les spéculations selon lesquelles il pourrait intégrer l'équipe Mercedes pour devenir le partenaire de Hamilton en 2022. Il a été suggéré que la course de ce week-end à Bahreïn est l'occasion rêvée pour Mercedes de comparer Bottas et Russell à équipement identique ; autrement dit, d'établir une force rare de face-à-face pour un futur baquet. Mais le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a nié une telle suggestion, affirmant qu'une ou deux courses – si Hamilton ne peut pas revenir à Abu Dhabi – ne constituaient pas une comparaison valable en soi.

"Non, pas du tout", dément-il ainsi fermement. "J'ai entendu cette rumeur, et on ne peut évidemment pas appeler ça une confrontation quand il s'agit d'une ou deux courses," a déclaré Wolff, qui peine même établir le fait que poser des références entre les deux pilotes offre quelques éléments intéressants à l'équipe pour une décision future. "Cela ne vous donne aucune donnée significative, quelle qu'elle soit. Si George se débrouille bien, c'est une indication qu'un jour il sera dans une bonne voiture et, espérons-le, qu'il courra pour des victoires et des championnats du monde. Mais c'est loin d'être le cas. Il le sait, il doit juste fournir un travail solide, ne pas faire d'erreurs et continuer ce qu'il a fait. Il n'y a pas de règlement de compte. Nous avons une confiance totale en Valtteri, et une loyauté comme toujours. C'est notre position."

Lire aussi :

Russell a démarré le week-end de course de Sakhir avec style en terminant en tête des premières séances d'essais de vendredi. Avec humilité, le Britannique a minimisé ses temps, les qualifiant même de "décevants". Bottas a de son côté terminé à trois dixièmes de seconde de Russell lors de la première séance d'essais en raison d'un dégât occasionné sur le fond plat. Son meilleur temps a ensuite été effacé lors de la deuxième séance d'essais (limites de piste), le plaçant ainsi à la 11e place du classement.

Interrogé sur la façon dont Mercedes rassurerait Bottas s'il était battu par Russell ce week-end, Wolff a exprimé sa confiance dans la force mentale du Finlandais. "Valtteri n'a jamais été quelqu'un ayant besoin d'être rassuré", a déclaré Wolff. "Il sait où il se situe, il connaît sa position dans l'équipe, comment nous nous soutenons les uns les autres. Nous devons rester réalistes. George est un jeune pilote très bien coté, l'un des mieux cotés, on attend donc de lui qu'il soit rapide. Il connaît l'équipe, et c'est un circuit de 50 secondes, où vous devez être au bon endroit au bon moment avec les bons modes moteur. À cet égard, tout va bien se passer. Nous nous attendions tous à ce que George soit là, et nous verrons comment le week-end se termine".

"Nous savons que nous courons l'année prochaine avec Lewis et Valtteri", se sent obligé de rappeler Wolff pour faire taire toute spéculation. "Notre position en 2022 dépendra de la façon dont se déroulera notre propre saison en 2021, et non pas des performances de George sur un ovale à Bahreïn et sur une finale de saison à Abu Dhabi…"

partages
commentaires
Bottas ne panique pas et prend acte du rythme de Russell et Red Bull
Article précédent

Bottas ne panique pas et prend acte du rythme de Russell et Red Bull

Article suivant

Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir

Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021