Wolff : "Ferrari a peut-être très légèrement l'avantage"

partages
commentaires
Wolff : "Ferrari a peut-être très légèrement l'avantage"
Par :
29 mars 2019 à 17:33

Après les deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn 2019 de F1, Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, estime que la Scuderia Ferrari est revenue à son meilleur niveau mais ne désarme pas.

Après un premier Grand Prix décevant à Melbourne, tout le monde, y compris l'écurie italienne, s'attendait à un rebond de Ferrari à Bahreïn, sur un circuit plus conventionnel que le semi-urbain Albert Park. Même s'il reste du chemin avant de savoir vraiment de quoi il retourne, il est certain que la Scuderia a démarré de la meilleure des façons le week-end sur le tracé de Sakhir, avec le doublé lors des EL1 et, plus important, des EL2, à chaque fois avec un écart net sur Mercedes.

Lire aussi :

Est-ce à dire que cet avantage reflète mieux la réalité de la hiérarchie 2019 ? En tout cas, la performance globale des SF90 fait dire à Toto Wolff que les choses ont nettement changé depuis l'Australie. "Ce n'était pas mal", a-t-il déclaré au micro de Sky Sports.

"Les températures ont changé, c'est plus pertinent à cette heure-là. Nous sommes relativement satisfaits. On voit une puissance normale pour Ferrari en ligne droite, c'est là qu'ils gagnent toute leur avance. Cette Ferrari est très différente de celle de Melbourne. En matière de rythme pur, certainement plus proche [des essais] de Barcelone que de Melbourne."

"Ferrari a très légèrement l'avantage sur nous"

Quant au retard accusé par ses troupes, avec six dixièmes de déficit pour Lewis Hamilton sur le chrono de Sebastian Vettel en EL2, il ne s'y attarde pas trop.et donne rendez-vous ce samedi à partir de 16h, heure française "C'est très dangereux de sous-estimer Lewis Hamilton. Quand le chrono compte, il est toujours là, généralement. Valtteri, lui, continue sur sa lancée de Melbourne, très solide. [...] Ferrari a peut-être très légèrement l'avantage sur nous, mais les qualifications pourraient se passer différemment."

Lire aussi :

Reste que la dernière séance d'essais avant les qualifications et la course se disputera dans des conditions diurnes peu représentatives, toujours problématiques pour régler correctement les monoplaces sur les longs relais. "Dans la journée, la piste est à 50°C, mais le soir, elle est à 30°C. Cela change beaucoup les réglages, et c'est donc très difficile de trouver le bon set-up pour la course", conclut Wolff.

 

Article suivant
Red Bull en délicatesse avec les pneus tendres

Article précédent

Red Bull en délicatesse avec les pneus tendres

Article suivant

Räikkönen en tête-à-queue : "J'ai manqué de talent"

Räikkönen en tête-à-queue : "J'ai manqué de talent"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Essais Libres 2
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu