Wolff : La F1 ne peut pas "faire du freestyle" avec les formats de course

Selon Toto Wolff, les dirigeants de la Formule 1 ne peuvent pas se permettre de modifier à leur guise les formats de week-end de Grand Prix dans l'espoir d'améliorer le spectacle sur la piste.

Wolff : La F1 ne peut pas "faire du freestyle" avec les formats de course

Alors que les Qualifications Sprint du Grand Prix d'Italie n'ont pas répondu aux attentes des spectateurs en raison du faible nombre de dépassements, la Formule 1 cherche encore un moyen d'améliorer le spectacle sur la piste. Dernièrement, Ross Brawn a révélé que le championnat pourrait modifier le format des Qualifs Sprint en 2022, tandis que Ferrari a soutenu l'idée d'une grille inversée

Lire aussi :

Toto Wolff n'est quant à lui pas partisan du changement. Le directeur de Mercedes s'est opposé aux grilles inversées et n'a pas semblé être convaincu par les bienfaits des Qualifs Sprint qui, selon lui, ne récompensaient pas assez les équipes. 

En attendant la tenue des troisièmes et dernières Qualifs Sprint de 2021, prévue pour le Grand Prix du Brésil, Wolff a indiqué que la F1 ne devait pas perdre de vue son modèle méritocratique et a mis en garde les dirigeants du championnat concernant les changements drastiques au nom du spectacle.

"Nous avons résisté à des expérimentations par le passé car elles étaient trop controversées et ne correspondaient pas aux valeurs du championnat, celles de la course pure", a expliqué Wolff. "Nous avons de grandes personnalités aujourd'hui, [la F1] est diffusée correctement, et les gens savent que c'est une méritocratie : le meilleur pilote et la meilleure voiture gagnent. Cette année, on voit qu'il y a un plus grand nombre de voitures compétitives et une belle bataille au sommet."

"Donc, qu'importe notre décision, que nous poursuivions ou abandonnions [les Qualifs Sprint], les équipes, la FIA, la FOM et la Commission F1 doivent toutes se montrer très attentives. Je ne pense pas que nous devrions frapper ces règles avec une batte de baseball (sic). Nous avons de trop grandes responsabilités pour faire du freestyle avec les règles. Si le Grand Prix du Brésil se montre passionnant, alors peut-être que nous aurons l'envie de poursuivre l'aventure. Mais certaines des suggestions qui ont été faites sont simplement absurdes."

Interrogé sur le format à utiliser si les Qualifs Sprint venaient à disparaitre et si l'idée d'une grille inversée venait à être abandonnée, Wolff a suggéré la mise en place d'un format traditionnel amputé d'une séance d'essais. "Débutons le vendredi après-midi avec les EL1, puis les EL2 le samedi matin", a proposé l'Autrichien. "Organisons des qualifications classiques et un Grand Prix fantastique le dimanche."

"Peut-être devons-nous participer à un warm-up le dimanche matin pour offrir aux spectateurs un peu plus de spectacle. En tout cas, je raccourcirais le nombre de séances d'essais libres pour avoir plus d'incertitude dans les résultats mais je garderais le reste [du week-end] tel quel."

partages
commentaires

Voir aussi :

Les EL3 annulés en raison du mauvais temps
Article précédent

Les EL3 annulés en raison du mauvais temps

Article suivant

Alpine ne s'opposera pas au recrutement de Zhou par Alfa Romeo

Alpine ne s'opposera pas au recrutement de Zhou par Alfa Romeo
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021